Qui est le Cheikh Mamadou Traoré, nouveau Guide suprême de la communauté musulmane??e de Côte d’Ivoire.

 L’Imam principal de la grande mosquée de la Riviera Golf El Hadj Mamadou Traoré, âgé de 76 ans est le nouveau président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM). Il a été désigné à l’unanimité des membres du collège de transition ce vendredi 29 mai 2020, en remplacement du Cheikh Aïma Boikary Fofana, décédé le 17 mai 2020, des suites du Covid-19.

Il devient ainsi le sixième président du COSIM depuis sa création. Portrait ! Marié et père de cinq enfants, le nouveau Guide suprême de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire est une personnalité au parcours professionnel, académique et religieux qui force l’admiration. Banquier de formation, El Hadj Mamadou Traoré a exercé au sein de la Société Ivoirienne de Banque (SIB), de 1972 à 1999, avant de faire-valoir son droit à la retraite. Bien avant cela, il a enseigné des cours d’initiation à l’Islam au lycée technique de Cocody et au lycée Sainte-Marie de Cocody de 1973 à 1982, puis la langue arabe à la Faculté des lettres de l’Université Nationale d’Abidjan de 1980 à 1983.

Il a également été attaché administratif à la Société d’Import-Export EL NASR, à Abidjan de 1971 à 1972. Diplômé d’étude accélérée de perfection de la langue française à l’Université Paris-Sorbonne en 1970, le nouveau patron du COSIM est également détenteur d’un Bachelor of commerce de l’Université Ain Shams au Caire (Egypte), d’un Baccalauréat à l’école secondaire et de deux Brevets d’étude de premier cycle (enseignement général et enseignement théologique), tous obtenus en Egypte, entre 1962 et 1969.

Sur le plan religieux, El Hadj Mamadou Traoré est l’Imam principal de la Grande Mosquée de la Riviera Golf depuis 2001, suite au décès de Cheick Tidiane Bah. Depuis 2008, il est le Conseiller du Président du COSIM en plus d’être membre fondateur du Conseil National Islamique (CNI), organisation dont il a occupé le poste de secrétaire général de 1993 à 1999.

Parallèlement à cette fonction, il a été le secrétaire général du Comité national pour l’organisation du pèlerinage à la Mecque (CNOPM), durant cette même période. Officier de l’Ordre National de la République de Côte d’Ivoire et conseiller au Conseil économique, social et culturel, le successeur du Cheikh Boikary Fofana est aussi membre de la Fondation Mohamed VI des Oulémas africains depuis 2015.

Source: Afrik.Soir.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook