Promotion du civisme fiscal/La DGI fait son bilan d’activités

Par Brou François/afriquematin.net avec sercom

En collaboration avec la Direction régionale de l’Agence Emploi Jeunes d’Adjamé, la direction générale des Impôts a animé un atelier de formation et d’information à l’endroit de certains acteurs du monde de la fiscalité le 25 octobre 2019 au centre de formation de la DGI au Plateau.

En sa qualité d’animateur principal, le Sous-directeur de la Promotion du Civisme fiscal, Séraphin Diallo,  a rappelé aux auditeurs présents la nécessité d’être à jour de leurs  obligations fiscales. «L’Etat a pris des mesures incitatives en vue d’apporter des solutions aux problèmes spécifiques rencontrés par les Petites et moyennes entreprises (PME) », a indiqué l’émissaire du directeur général des Impôts, Ouattara Sié Abou.

En présence  de conseillers projets, de responsables d’entreprises et leurs comptables, Séraphin Diallo les a instruits sur l’obligation de se conformer aux  régimes d’imposition et les mesures fiscales dont  peuvent bénéficier les Pme, notamment les exonérations d’impôts et taxes pour les PME éligibles au Code des Investissements, des droits d’enregistrement au titre des actes relatifs aux marchés publics passés avec l’Etat, de l’impôt minimum forfaitaire au titre du premier exercice comptable et l’octroi de crédit.

L’émissaire du directeur général des Impôts, a aussi rassuré les participants sur les modalités d’imputation des crédits d’impôt via le portail e-impôts et les actions de la DGI en matière de lutte contre la fraude fiscale liée aux exonérations accordées.

Régime fiscal des sociétés coopératives, différents régimes d’imposition, rôle des Centres de gestion Agréés (CGA), procédures de recouvrement de l’impôt synthétique et méthodes d’évaluation du chiffre d’affaires et la détermination de la cotisation de l’impôt synthétique, ont été les sujets  débattus lors des différentes rencontres et échanges qui ont eu lieu le 30 octobre dernier au Site fiscal de la Dgi à Cocody, avec des responsables de sociétés coopératives du secteur vivrier et des commerçants de ladite commune.

Concernant le volet campagne de sensibilisation à la déclaration et au paiement de l’impôt foncier qui se poursuit dans certaines communes d’Abidjan, un accent particulier est mis sur les arriérés du contribuable où celui-ci est invité à solder son impôt avant le 30 novembre 2019 afin de bénéficier d’une  mesure exceptionnelle d’abandon des pénalités.

S’agissants des acteurs du milieu du transport, la Direction générale des Impôts a animé un stand et en a profité pour  répondre  aux différentes préoccupations des opérateurs économiques de ce secteur lors des journées portes ouvertes organisées par la Mutuelle d’Assurances des Taxis Compteurs d’Abidjan (Matca) les 12, 13 et 14 novembre 2019 à la Caistab.

A travers ces différentes activités, l’Administration fiscale,  sous l’autorité du Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, entend privilégier les actions de proximité pour expliquer l’impôt aux populations en vue de leur adhésion à la déclaration et au paiement spontané de leur contribution.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook