ads bas

Projet d’investissement forestier (PIF)/ La Banque mondiale octroie 7,5 milliards F CFA à la Côte d’Ivoire

ads bas

Hervé GOBOU- Afriquematin.net

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, à travers l’Unité Intégrée d’Administration des Projets co- financés par la Banque mondiale sous la tutelle du Ministère de l’environnement (UIAP), a procédé le mardi 16 Octobre 2018, au lancement technique du Projet d’Investissement forestier, au siège de l’institution financière à Abidjan. Objectif, permettre aux acteurs impliqués dans sa mise en œuvre de s’approprier le projet et se familiariser avec les procédures de la Banque mondiale.

Les experts de la Banque mondiale M. Maurice ADONI et M. Jean Charles KRA, ont respectivement présenté les procédures en passation de marchés et gestion financière, applicables au Projet d’Investissement Forestier afin de permettre aux gestionnaires et aux structures de mise en œuvre de mieux gérer le projet.

 « Le Projet d’Investissement Forestier va impacter l’ensemble des projets qui existent dans le secteur » assure M. Jean Charles KRA, Spécialiste principal en gestion financière à la Banque mondiale Côte  d’Ivoire. Il exhorte à une gestion rigoureuse selon les procédures édictées par l’institution.

Ce projet vise à conserver et augmenter le stock forestier et améliorer l’accès des communautés sélectionnées aux revenus issus de la gestion durable des forêts au sein de 14 forêts classées du Centre et du Sud-ouest et du parc national de Taï.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Investissement Forestier, la Banque mondiale a mis sur pied une politique de sauvegarde environnementale et sociale afin de s’assurer que ses investissements ne puissent porter préjudice aux habitats naturels à travers par exemple la pollution des cours d’eau ou la déforestation, explique M. Abdoulaye GADIERE, Spécialiste principal en environnement.

Cet atelier technique a été précédé du lancement officiel du Projet d’Investissement Forestier Banque mondiale à l’auditorium de la primature.

Cette cérémonie présidée par le Ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement Durable a vu la participation des ministères clés, de la Banque mondiale ainsi que de l’OIPR et de la SODEFOR, les structures en charge de son exécution.

Les commentaires sont fermés.