Politique: l’UPC-Côte d’Ivoire se réorganise pour les batailles électorales de 2020

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net 

Michel Bambara et Frederick Somda, deux hommes forts pour une UPC unie et forte

L’Union pour le progrès et le changement (UPC), principal parti d’opposition burkinabè, entend faire sienne cette maxime selon laquelle “qui veut aller loin ménage sa monture”. Ainsi, pour les échéances électorales de 2020 qui s’annoncent âpres, elle a décidé très tôt de réorganiser et rédynamiser toutes ses bases en occurrence celles de la Côte d’Ivoire, pays qui compte un fort taux d’électeurs burkinabé capable de basculer toute élection. “Gagner en Côte d’Ivoire est un avantage très précieux pour la victoire finale à l’élection présidentielle” a pour habitude de dire Marcel Zinsonni, un cadre du parti.

Marcel Zinsonni (en Jaune vert) un véritable combattant de l’UPC-CI

Ce dimanche 30 juin 2019 au Foyer des Jeunes de Koumassi à Abidjan, le parti de Zéphirin Diabré a dépêché ses plus illustres dirigeants, notamment l’honorable IDO Alitou vice-président au BPN chargé de la diaspora et l’honorable maire du 7ème Arrondissement de Ouagadougou, Seydou Compaoré, Secrétaire National à la mobilisation au BPN, dans le cadre de l’élection du nouveau président de la fédération UPC Côte d’Ivoire en vue de transmettre les consignes électorales du parti. En présence d’une forte mobilisation des militants et sous le regard bienveillant de la chefferie Burkinabè, M. Bambara Michel, a+

68été porté à la tête de la Fédération provisoirement par consensus afin de préserver l’entente et la cohésion au sein de cette section qui a été secouée par un vent de discorde.

Après avoir entériné le choix des militants, l’honorable IDO Alitou a invité le nouveau président Bambara Michel et son prédécesseur Frederick Somda, élevé au rang de président d’honneur, à mettre en place, dans un délai d’un mois, un bureau consensuel de combat capable de remporter les batailles à venir. Le Secrétaire National à la mobilisation, le maire Seydou Compaoré, a pour sa part appelé les militants à plus de solidarité et de conviction, après avoir félicité les responsables Frederick Somda et Bernard Bonané pour leur hauteur d’esprit qui a permis de décrisper l’atmosphère au sein de la famille politique.

GALERIE PHOTOS OFFERTE

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook