Pillage de l’Afrique/Jacques Chirac fait des aveux

L’immense richesse du continent africain a attiré au cours de l’histoire de l’humanité, de nombreux pays occidentaux. Ces derniers se sont mis à un pillage à grande échelle à travers tout le continent.

Le bois, l’or, le fer, le manganèse, l’uranium, le diamant, etc. ont fait l’objet d’une exploitation massive dans le but d’enrichir ces pays occidentaux au détriment du peuple africain vivant dans la misère et la souffrance.

Conscient de cela, l’ancien président français, Jacques Chirac lors d’un sommet France-Afrique qui s’est tenu le 18 janvier 2001 à Yaoundé au Cameroun, a reconnu et rappelé publiquement, dans un extrait de son discours, cette inconscience des européens qu’ils ont fait les pays africains.

« Nous avons saigné l’Afrique pendant quatre siècles et demi, ensuite nous avons pillé ses matières premières. Après on dit les africains ne sont bons à rien. Au nom de la religion, on a détruit leur culture et maintenant comme il faut faire les choses avec élégance, on leur pique leurs cerveaux grâce aux bourses, puis on constate que la malheureuse Afrique n’est pas dans un état brillant, qu’elle ne génère pas d’élites. Après s’être enrichi à ses dépens on lui donne des leçons. On oubli seulement une chose, c’est une grande partie de l’argent qui est dans notre porte-monnaie vient précisément de l’exploitation de l’Afrique depuis des siècles. Pas uniquement, mais beaucoup vient de l’exploitation de l’Afrique.

Alors, il faut avoir un petit peu de bon sens, de justice, pour rendre aux africains ce qu’on leur a pris. D’autant que c’est nécessaire, si on veut éviter les pires convulsions ou difficultés avec les conséquences politiques que ça comporte dans un avenir proche. L’Afrique, ce sont des crises, des blessures au flan du monde dont la communauté internationale ne peut détourner les yeux. » 

Source : News Hub Creato avec operanewsapp.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.