Parti Unifié RHDP : Alain Richard Donwahi, l’empêcheur de ‘’trahir’’ en rond ?

Le président du conseil régional de la Nawa, Richard Alain Donwahi, a, sous la bannière de son parti d’origine, le PDCI-RDA, déposé son dossier de candidature pour les futures élections régionales de 2018 à la Commission électorale Indépendante (CEI). Celui qui fut longtemps considéré comme le faire valoir du mentor des républicains dans sa circonscription électorale, vient, par cette volte face, faire mentir plus d’un. Après qu’il ait failli être éjecté du gouvernement Gon2 suite à la suspicion, dit-on, de détournement de fonds dont il était l’objet lorsqu’il était à la tête du ministère de la défense, d’aucun croyait qu’il serait redevable au chef de l’Etat au point de renier sa base. Que non ! Il semble que le ministre des Eaux et Forêt ait eu plus de cran que les autres barons du PDCI en affichant courageusement son allégeance au vieux parti et à son président.

Certainement, la réaction du chef de l’Etat ne se fera pas attendre dans cette guerre ouverte entre les frères ennemis de la coalition gouvernementale au pouvoir depuis 2011. En refusant de cautionner le Parti unifié RHDP, le président du conseil régional de la Nawa, ne s’expose-t-il pas à la vendetta, selon les dires du secrétaire général du PDCI, le Pr Maurice Kakou Guikahué, du clan Ouattara ? Les jours à venir nous situeront sûrement sur ce tournant du désamour entre les ex- alliés du RHDP.

Christ Zorro, AFRIQUEMATIN.NET

LIRE AUSSI :   Passation de charges à la CEI : Départ de Youssouf Bakayoko, auteur d’une page sombre de l’histoire de la Côte d’ivoire