Mugef-ci/Investie candidate, Dr Laurence Kamara promet de remporter  l’élection du 11 décembre prochain

Par Nadège Kondo, Afriquematin.net

Docteur Mam Assetou Laurence Kamara, candidate du Groupe Solidarité-Egalité (Gse) à l’élection du 11 décembre prochain pour la présidence de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat (Mugef-ci) a été investie, le samedi 13 novembre 2021, à l’Amphithéâtre A de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan Cocody. En présence du Président sortant du Conseil d’Administration de la Mugef-ci, Mesmin Komoé, de son époux Allatin Jean Baptiste et de leurs enfants, elle a promis de remporter l’élection  du 11 décembre 2021.

L’Amphithéâtre A de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan Cocody était plein à craquer. Il a été pris d’assaut par de nombreux délégués et mutualistes qui voulaient coûte que coûte prendre part à la cérémonie d’investiture de Dr Mam Assetou Laurence Kamara.

Face à des centaines des délégués, la candidate de liste de Gse a promis de remporter l’élection du 11 décembre prochain pour la présidence de la mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat (Mugef-ci). Visiblement motivée et déterminée, Dr Kamara Laurence a rassuré à ses compagnons de lutte que la victoire est de leur côté  « vos espoirs et attentes ne seront pas déçus… J’ai la ferme conviction qu’avec pareille équipe, notre victoire ne souffrira l’ombre d’aucun doute ».

Une salle pleine à craquer

Poursuivant, la deuxième vice-présidente de la Mugef-ci a souligné qu’en seulement 4 ans d’exercice, elle peut « égrener avec fierté les grandes orientations stratégiques et les réalisations malgré un environnement difficile généré par des oppositions austères et le démarrage de la couverture maladie universelle, grande inconnue de tous ». Il s’agit entre autres : l’accès des fonctionnaires stagiaires aux prestations ; la modernisation de l’accès aux prestations par la digitalisation ; l’accroissement des capacités d’offres de soins avec en prime l’ouverture du centre optique mutualiste de CI (COMCI), l’amélioration des conditions de travail des agents mais surtout des conditions d’accueils des mutualistes avec la construction d’un nouvel immeuble au siège, la modernisation de l’accès aux prestations par la digitalisation. Elle a profité de cette occasion pour remercier le Pca Mesmin Komoé, qui selon elle « a guidé ces différentes réalisations ».

Dans le dynamisme de hisser la Mugef-ci encore plus haut, la candidate du Gse a fait savoir que « Certes du travail a été fait, mais nous savons que la dynamique du moment nous impose d’en faire davantage ! Et cela, l’équipe de délégués et moi-même future présidente du conseil d’administration, avons les moyens de relever les défis nouveaux. Ces moyens sont d’une part la dynamique équipe du Gse sur laquelle nous avons toujours compté et d’autre part les compétences que, humblement, nous nous reconnaissons ».

La vision de Mam Assetou Laurence Kamara qui est de « Faire de la Mugef-ci une référence en matière de mutualité sociale » se décline en 6 axes principaux, à savoir : promouvoir les valeurs mutualistes ; améliorer l’accessibilité aux prestations ; dynamiser l’accès à l’information ; accroissement des ressources de la Mugefci et le renforcement des capacités socioéconomiques des mutualistes ; créer de structures ciblées à caractère socio sanitaires (âges extrêmes) et optimisation de la prévention ;poursuivre le processus de la certification de la démarche qualité.

Parlant du Groupe Solidarité-Egalité que préside l’actuel président de la Mugef-ci, Kouamé Mesmin Komoé, elle a fait savoir que « le Gse bâti depuis 2017 sur les valeurs de solidarité, de probité et de justice a fait ses preuves en donnant à notre mutuelle des fondations solides sur lesquelles nous pouvons aisément projeter notre vision qui est de faire d’elle une référence en matière de mutuelle sociale ».

Mesmin Komoé, Pca de la Mugef-ci et  Dr Mam Assetou Laurence Kamara

Dr Kamara Laurence, la candidate ‘’taillée’’ pour hisser haut la Mugef-ci

S’adressant aux candidats de la Gse, en particulier Dr Kamara, Mesmin Komoé, Pca de la Mugef-ci, a insisté que cette cérémonie est comme une de passation des charges. « Dr Kamara, tu peux considérer cette cérémonie comme la cérémonie de passation des charges. A toi et à tous les délégués qui seront élus le 11 décembre, nous passons le flambeau. Nous avons planté les piliers de la Mugef-ci moderne et ils sont solides », a-t-il dit sans langue de bois.

Pour lui, Dr Kamara Laurence a les atouts pour poursuivre les travaux qu’il a déjà entamés « Vous comprenez aussi que gérer la mutuelle requiert de la compétence et de l’expérience, et le Gse regorge d’hommes et de femmes d’expérience et de compétence. En témoigne notre future Pca, qui est médecin, diplômée en économie de la santé, certifiée en droit médical et diplômée en gouvernance mutualiste. Tout cela solidement ancré dans le ciment de 4 années d’expérience au bureau du Conseil d’administration, après un passage remarqué au contrôle médical de la Mugefci, et une présence imposante au fonds mondial », a-t-il soutenu avec fierté.

A cette occasion, tous les candidats de la liste Gse que conduit Dr Assetou Laurence Kamara ont été présentés officiellement dans une ambiance ferrique.

Dr Mam Assetou Laurence Kamara montre la clé de la voiture de campagne offerte par El Hadj Diabagaté Dabila

Faut-il souligner El Hadj Diabagaté Dabila a offert un véhicule à Dr Mam Assetou Laurence Kamara pour sa campagne.