Mauritanie-Présidentielle/Des candidats ont déposé un recours en annulation

Le ministre de l’Intérieur Ahmed Ould Abdallah, s’est exprimé hier mardi 25 juin 2019, il n’a pas évoqué les accusations de mise à sac du siège de la coalition. Quant aux arrestations massives qui ont suivi, il a annoncé qu’une centaine d’étrangers avaient été arrêtés et que toute nouvelle manifestation serait réprimée.

Le ministre n’a cité aucun pays, mais dans la nuit de mardi à mercredi, le ministre des Affaires étrangères a convoqué les ambassadeurs du Sénégal, de la Gambie et du Mali.

Il  n’a pas également dit un mot de la coupure d’internet qui a commencé dimanche à la mi-journée, qui a d’abord touché l’internet mobile et qui s’est étendue ce mardi à tout le réseau.

 Biram Dah Abeid et Sidi Mohamed Ould Boubacar, ces deux candidats arrivés respectivement en deuxième et troisième position, ont déposé mardi 25 juin devant le Conseil constitutionnel un recours en annulation de l’élection présidentielle du  samedi dernier qui a vu le candidat du pouvoir Mohamed Ould Ghazouani proclamé vainqueur.

Le militant anti-esclavagiste et l’ancien Premier ministre demandent, en outre, l’organisation d’une nouvelle élection avec une nouvelle Céni et en présence d’observateurs crédibles à leurs yeux.

 Source : rfi.fr

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook