ads bas

MARCORY – Litige foncier: le Maire Aby Raoul et des organisations de la société au secours de la famille Boundy

ads bas

Par ALBERT ZATTE – Afrique Matin.Net 

Le  samedi 23 décembre 2017 a eu lieu à  Abidjan – Marcory Zone 4 la cérémonie  de remise des clés  d’un abri  à la famille Boundy   en présence d’un envoyé du maire ABY RAOUL et de plusieurs responsables d’organisations de la société civile. Cette famille est  dans un conflit foncier avec M. Ali FAWAZ  portant sur un lot sis à Marcory zone 4  .   

La cérémonie a eu lieu  sur le site objet du conflit à Marcory zone 4 ,  sur les décombres du   logement de la famille  Boundy  détruit par M. Ali Fawaz .   Cet abri  a été construit  grâce au soutien de certaines bonnes  volontés, et de plusieurs organisations de la société civile. C’est une  maisonnée  de deux pièces  qui servira de logement  à la famille qui dormait  à la belle étoile depuis   l’éclatement  de ce  conflit foncier. C’est M. Assalé  secrétaire général de la mairie de marcoy représentant le maire Aby Raoul qui a procédé à la remise des clés de l’abri à la famille.

Il a offert la somme de 100.000 FCFA et des bons d’achat à la famille au nom du maire  ‘’ Le maire a fait tout ce qu’il pouvait pour soutenir la famille, il demeure avec eux ‘’ a-t-il déclaré.     ‘’ C’est un cas atypique d’expropriation  juridique … bien  qu’opprimée  cette famille  méritait un soutien.. Le CREDO a décidé de refuser l’injustice ‘’ dira M.  Nahounou  Daleba le coordonnateur  du Collectif pour la restauration des orphelins Boundy (CREDO)   .  ‘’ Le combat continue car la famille est toujours juridiquement dépossédée de son bien ‘’   ajoutera t-il.

‘’ Actuellement ils sont entrain de déposséder  les pauvres de leurs terrains   ….   Dans notre pays quand tu es pauvres tu n’a pas raison, c’est pour cette raison que  les pauvres doivent se mettre ensemble pour mener ce combat ‘’   a dénoncé M. Nahounou  Daleba  .  Madame Gbalet Pulcherie , présidente des organisations de la société civile (Forsci ) a déclaré que ‘’ce problème a dépassé le cadre juridique pour se muer en un problème politique , si nous sommes tous soudés nous allons avoir la victoire ‘’.

Madame Hadja Maiga marraine de la cérémonie qui a financé à moitié la construction de cet abri,   a  déploré les attitudes du pouvoir en place.   ‘’ Nous avons en face des gens qui sont sans pitié, dans un pays qui se dit émergent des gens dorment dehors et le pouvoir reste  indifférent  ‘’.  M . Basié l’ainé de la famille Boundy  a remercié  tous ceux qui leur  apportent  un soutien  avant de déclarer   plus loin  que ‘’ c’est un cas d’injustice contre la quelle s’est dressée des milliers d’ivoiriens ‘’. En tout cas,  plusieurs personnes victimes  des  cas similaires   d’expropriation de terre ont fait des témoignages émouvant  ainsi que des responsables de la société civile  ont  interpellé le président  Ouattara sur ce phénomène qui gagne en intensité en Côte d’Ivoire,   en réclamant   une justice équitable pour tous dans le règlement  des conflits fonciers en Côte d’ivoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.