ads bas

Marche de protestation contre la nouvelle constitution: les leaders de l’opposition arrêtés puis relâchés.

ads bas

14581427_1407718949255570_5811200454983501099_n

Afrique Matin.Net

Les leaders de l’opposition ivoirienne se sont donnés rendez-vous ce jeudi 20 octobre 2016 pour une marche de protestation contre la nouvelle constitution ivoirienne. Cette manifestation a été violemment réprimée par le pouvoir d’Abidjan qui a procédé à l’arrestation de tous les leaders de partis présents, libérés quelques heures après. La marche prévue, quant à elle, continue son itinéraire. Certains leaders approchés notamment Koulibaly Mamadou et Danièle Boni Claverie ont condamné la violence utilisée par le pouvoir et donné rendez-vous à tous leurs militants au siège de LIDER à 15 heures pour, disent-ils, tirer les conséquences de la manifestation.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara avait confié à un comité d’experts, la rédaction de la nouvelle constitution dont la mouture finale a été adoptée à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire le 10 octobre dernier. Les leaders de l’opposition ivoirienne de leur côté s’étaient insurgés contre cette démarche jugée inopportune. Mieux, ils dénoncent le caractère cavalier de sa rédaction et n’approuvent certains articles de la nouvelle loi fondamentale. Ils ont donc décodé de mener des actions pour sa non’application d’où la marche de jeudi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.