Manchester United : le limogeage de José Mourinho fait jaser

L’annonce du limogeage de José Mourinho ce mardi matin a généré énormément de réactions outre-Manche, des supporters aux anciennes gloires du club en passant par les entraîneurs de Premier League et les consultants.

Le limogeage surprise de José Mourinho suscite beaucoup de réactions outre-Manche. Aussi bien en raison du timing que du CV de l’entraîneur portugais. Commençons par les plus fervents supporters des Red Devils, à l’instar de Rio Ferdinand, défenseur mythique de Manchester United, qui s’est exprimé sur son compte Instagram. « Maintenant, c’est le bon moment. Les choses ne s’amélioraient pas et il a été aussi loin qu’il le pouvait. J’étais l’un de ses plus grands avocats il y a deux ans et demi lorsqu’il a rejoint le club. J’ai eu la sensation qu’il a stabilisé MU, qui en avait besoin. Il ne faut pas ignorer ce que José a réussi comme manager auparavant, mais je pense que le temps est venu pour de nouvelles idées à Manchester United. (…) Le club a besoin d’une injection de positivité et il faut espérer que cette décision le permettra. Je souhaite le meilleur à José. » Autre ancien joueur à s’exprimer, Patrice Evra, sur son compte Twitter. « La chose la plus ennuyeuse pour moi à l’heure actuelle est de voir les gens autant obnubilés par Pogba et Mourinho. Concentrons-nous sur la reconstruction de quelque chose de solide à la place d’un simple terrain de jeu. Faire cela, c’est manquer de respect à l’institution. Nous avons seulement besoin de positivité. »

Une ancienne gloire de MU, Brian McClair, s’est lui contenté d’une phrase lapidaire sur Twitter. « Il n’est pas le seul qui devrait partir ». Chez les supporters, on ne regrette pas vraiment le Special One, principalement en raison des mauvais résultats enregistrés ces derniers mois. Andy Mitten, rédacteur en chef du fanzine United We Stand, a commenté la nouvelle sur la BBC  : « on le sentait venir depuis quelques semaines. Nous avions fait des sondages où 80 % des fans voulaient qu’il parte. Peu de gens seront dégoûtés qu’il parte. Il a eu une très bonne première saison, une deuxième acceptable mais la troisième aura été un désastre. Le manager n’est pas le seul responsable mais il doit assumer une large part des reproches. Il n’est pas le seul coupable. Les joueurs sont loin de leur meilleur niveau. Ils ne seront pas tristes de son départ. »

S’il n’est pas vraiment soutenu par les supporters mancuniens, José Mourinho sera peut-être un peu réconforté par les mots de ses homologues de Premier League. À commencer par Mauricio Pochettino, annoncé comme le favori pour prendre le poste pour la saison prochaine. « Premièrement, je voudrais lui adresser mes meilleurs vœux pour la suite. J’ai une très bonne relation avec lui et c’est une triste nouvelle. Ce qui se passe dans un autre club, ce ne sont pas mes affaires. Je pense juste à souhaiter le meilleur à Jose », a-t-il déclaré en conférence de presse, avant de refuser d’évoquer un avenir possible du côté d’Old Trafford. L’adjoint de Maurizio Sarri à Chelsea, l’ancien attaquant des Blues Gianfranco Zola s’est lui aussi fendu d’un message de soutien. « Ce n’est jamais agréable de voir un coach être limogé. Et particulièrement lorsqu’il s’agit de quelqu’un comme José qui a tellement gagné, et qui a tant fait pour ce club. C’est triste, comme pour d’autres, je lui souhaite le meilleur, je suis persuadé qu’il vivra d’autres aventures. (…) Connaissant le caractère de José, je suis sûr qu’il voudra rebondir. »

Jürgen Klopp, bourreau de Mourinho le week-end dernier et donc à l’origine, malgré lui, de son limogeage, a également tenu à afficher toute son admiration pour son alter ego. « Il a tout mon respect. Il a connu des succès incroyables. Je peux imaginer que les derniers mois n’ont pas été une joie pour qui que ce soit, particulièrement lui. Ce n’est pas sympa de répondre aux mêmes questions chaque jour. C’est un problème. Mais personne ne peut lui enlever ce qu’il a gagné. C’est un manager exceptionnel. » Les mots les plus durs sont venus des habituels consultants des médias anglais, comme Gary Lineker. « Avec 19 points de retard sur Liverpool après 17 matches, avec une vase majorité de joueurs évoluant en dessous de leur niveau et un football austère… Avec l’argent qui lui a été permis de dépenser sur ces mêmes joueurs, la séparation était inévitable. » Jamie Redknapp, ancien joueur de Liverpool, s’est montré encore plus cinglant.

« Le style de jeu ne correspondait pas à Man Utd. Même lorsqu’ils perdent, les fans de MU veulent voir leur équipe jouer avec flair et cela n’est pas arrivé. Mourinho a perdu le respect de ses joueurs et du board. Ed Woodward ne joue pas. Il a dépensé des fortunes et donné à José tout ce qu’il voulait. (…) Le bilan de José résistera au temps. Il n’était juste pas la bonne personne pour Manchester United. » Finalement, le plus grand réconfort est venu de l’une des victimes favorites de Mourinho lorsqu’il était à Chelsea, Steven Gerrard, très élogieux envers le Special One. « C’est un gagnant. Comment pourrais-je m’asseoir et dire quelque chose de mal à son sujet ? C’est un serial-winner. Il a été viré de Manchester United mais il a gagné pour eux quelques trophées. Je ne pense pas qu’on puisse le critiquer beaucoup. Ce sera intéressant de voir quel chemin Manchester va prendre ». On sait désormais que ce sera sans José Mourinho.

Source. Foot mercato

Comparer

Facebook