Mali/Batouly Niane Fatoumata (Pdte d’An Bikô) sensibilise pour un développement socio-économique

Par Justin Kassy/afriquematin.net 

 Plus qu’une qualité humaine dans ce siècle, la philanthropie est un don de Dieu, il la donne selon son bon vouloir et elle ne se négocie pas. C’est pourquoi, celui ou celle qui en fait sienne dans sa vie, est vu(e) comme une personne exceptionnelle et Fatoumata Batouly Niane en est un exemple.

  Surnommée, « l’enfant prodige des djawambés, icône des jeunes, des artistes et des moins jeunes », Fatoumata Batouly Niane n’observe jamais de répit quand il s’agit de poser des actions, pour le bien-être de ses compatriotes.

Les témoignages spontanés et à venir, sont là pour étayer tout le bien dont elle est l’objet. Les populations maliennes, lui rendre bien pour les actes de qualité qu’elle pose, soit à Bamako ou à Kayes à travers des contributions.

Mais au-delà du sentiment philanthropique, il y a d’autres qualités qui caractérisent Fatoumata Batouly Niane. Elle milite pour le changement des mentalités, en ce 21ème siècle, demandant la contribution de toutes les forces vives à la construction d’un « Mali Kura » (Mali nouveau).

C’est pourquoi, elle fonde beaucoup son espoir sur « l’épanouissement de la jeunesse, des femmes, l’amélioration du cadre de vie, la lutte contre la grande pauvreté, le chômage de masse, et pour la promotion de l’emploi », estime-t-elle.