Lutte contre le Travail des Enfants-Alliance 8.7/La Première Dame dresse le bilan

Par Brou François- afriquematin.net avec sercom

(Mardi 14 mai 2019)-C’est en septembre 2016 que le lancement de l’Alliance 8.7 eu lieu à New-York en présence de la Première Dame Dominique Ouattara.

« Cette démarche est en droite ligne des actions déjà accomplies et des efforts mis en œuvre, pour venir à bout de ce fléau en Côte d’Ivoire », a souligné la Première Dame.

Se réjouissant de l’engagement pris par le Gouvernement, de faire de la Côte d’Ivoire, un pionnier pour poursuivre les efforts en vue d’atteindre la cible 8.7 des ODD, la première Dame Dominique Ouattara a, en sa qualité de marraine de cette cérémonie, de ce mardi 14 mai 2019, organisée à l’espace Latrille Event des Deux- Plateaux, rappelé les actions qui ont été déjà menées.

 Pour elle, « cette démarche est en droite ligne des actions déjà accomplies et des efforts mis en œuvre, pour venir à bout de ce fléau en Côte d’Ivoire », a-t-elle rappelé lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier stratégique de l’Alliance 8.7 en terre ivoirienne.

A cette  2ème réunion mondiale sur  l’élimination du travail forcé, de l’esclavage moderne, de la traite des êtres humains et du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement, la marraine a dressé le bilan satisfaisant de la lutte contre les pires formes de Travail des Enfants. «En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, depuis plusieurs années, nous avons entrepris de mener des actions rigoureuses, pour éliminer l’exploitation et le travail des enfants dans tous les secteurs d’activités. L’objectif recherché étant de protéger tous nos enfants, partout où ils se trouvent », a-t-elle mis en lumière

En présence des Honorables Ministres du travail du Sri Lanka et du Ghana, du Directeur Exécutif de l’Organisation Internationale du Cacao, l’Ambassadeur Michel Arion, et de plusieurs personnalités de hauts rangs, la première Dame a indiqué « qu’en 2016, à la suite de l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030, des dirigeants du monde entier lançaient l’Alliance 8.7. Ce partenariat mondial visait à accélérer l’action en faveur de l’éradication du travail forcé, de l’esclavage moderne, de la traite des êtres humains et du travail des enfants, conformément à la cible 8.7 des Objectifs de Développement Durable ».

Plusieurs personnalités ont pris part à la cérémonie

Les Ministres de l’Emploi et de la Protection Sociale et Président du Comité Interministériel de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM), Pascal Kouakou Abinan, de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et vice-Présidente du CIM, Bakayoko Ly Ramata ont marqué de leur présence à cette importante rencontre.

Durant ces deux jours  de réflexion, les participants, venus de plus d’une vingtaine de  pays devront faire le point des progrès accomplis dans la mise en œuvre du plan de travail du groupe d’action sur les chaînes d’approvisionnement pour 2018-2019 qui pourront aboutir à fixer des priorités communes pour la période 2020-2021.

 

 

 

 

 

 

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook