Littérature/ Dr Aikins Amoah et son élève, Kimberly Andréa Romba, dédicacent leur œuvre commune.

Par Christ Zorro/ Afriquematin.net.

« A la Redécouverte de l’Afrique » ou encore  « Rediscovery Africa », un roman publié en Français et en anglais aux Nouvelles Editions Continentales et qui met un point d’honneur à sensibiliser les africains dans le but de redonner au continent une place de choix. La dédicace de cette œuvre a réuni  parents, amis, connaissances des auteurs et de nombreux  férus  de littérature, ce samedi 13 juin 2020,  dans un important  complexe hôtelier de la capitale économique ivoirienne.

Treize (13) ans, élève en classe de 4ème  et déjà au faite des réalités qui minent l’Afrique  au point d’apporter sa contribution à la revalorisation du continent. C’est le moins que l’on puisse dire de Kimberly Andréa Romba, coauteur de cette œuvre qui invite l’Afrique  à s’émanciper.  « Le continent africain traverse d’énormes  difficultés. Et pourtant, elle a de nombreuses  potentialités et c’est justement la mise en valeur de celles-ci,  pour le grand bonheur de ses fils,  qui constitue la trame de ce roman. Nous voulons sensibiliser les populations sur ce fait. Nous invitons les Etats à travailler main dans la main pour s’affranchir. Nous devons être solidaires les uns envers les autres ».

Pour le Dr Aikins Amoah, enseignant dans un établissement de renom à Abidjan  et coauteur de ce roman, « Ce livre lance un appel à tous les fils du continent à fédérer leurs forces et leurs efforts afin de mener ce continent au développement. C’est un appel qui est aussi lancé à la jeunesse africaine  car nous avons fait le triste constat que celle-ci, en voulant coute que coute gagner le supposé Eldorado qui se trouve en Europe, se meurt dans les eaux méditerranéennes. Ce livre vient donc à point nommer  pour outiller ladite  jeunesse pour le développement de l’Afrique. En termes d’actions concrètes, nous travaillons actuellement  sur un projet qui consiste à ramener le continent au ratio préconisé par L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  qui est d’un (1) médecin pour mille (1.000) patients ».

Au cours de cette cérémonie de dédicace ponctuée par des échanges entre l’auditoire et les auteurs pour une meilleure compréhension de l’œuvre et une vente aux enchères, des invités ont accepté de donner leur point de vue. Pour Mme Tella, « c’est un exploit pour cette jeune fille qui, malgré son jeune âge, lutte pour une Afrique digne. Ces actions sont à encourager et c’est un devoir pour nous d’apporter une contribution significative dans ces efforts  pour une Afrique digne ». Même son de cloche chez Serges Effi : « Je suis agréablement surpris, principalement par le sujet de cette œuvre et par la prouesse de cet enfant dont la production littéraire ne reflète aucunement  son âge. C’est un gros travail qu’elle a abattu avec son professeur. C’est évident que Kimberly a un énorme potentiel et on espère que celui-ci sera cultivé et enrichi pour le bien du combat dans lequel elle et son professeur se sont engagés ».

Il est à rappeler que cette cérémonie de dédicace  a été Parrainée par Mr René Diety, critique littéraire et PDG d’un groupe de magasins spécialisés dans la distribution  de produits de librairie, de papeterie, de maroquinerie et d’informatique. Quant à  l’ouvrage « Rediscovery Africa », il a été  préfacé par le Dr Eric Trah Bi, enseignant à l’Université Jean Laurougnon Guédé de Daloa.

 

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook