ads bas

Licenciement à FRAT.MAT : Et si le conflit entre les frères ennemis de l’ex- RHDP s’y était déporté ?

ads bas

Par Christ Zorro, Afriquematin.net

123 employés de Fraternité matin ( 162 pour des sources non encore confirmées) seront d’ici peu sur la touche. Raison avancée pour cette déflagration : la récession économique qui touche depuis un bon moment l’entreprise gouvernementale. Mais au sein même des travailleurs, il se murmure des causes pour le moins suspectes. Pour  l’un des confrères que nous avons approché et qui a voulu garder l’anonymat, la raison se trouve ailleurs. «  Nous soupçonnons la direction actuelle de profiter de cette occasion pour faire la peau à nombre de confrères qui sont soupçonnés de n’être pas en odeur de sainteté avec le pouvoir en place. Mais nous ne resterons pas les bras croisés face à cette vendetta qui ne dit pas son nom ».

Nous reviendrons demain sur cette affaire  après la vérification de certaines informations qui, si elles étaient prouvées, éclabousseraient la direction actuelle du groupe de presse.

Les commentaires sont fermés.