Les démobilisés bloquent les deux corridors/Bouaké sur pieds de guerre: déjà plusieurs arrestations.

Par Fateeme – Correspondante Bouaké
Dans la nuit d’hier dimanche 9 décembre 2018,  aux environs de 23 heures, des démobilisés ont bloqué les corridors sud et nord de la ville de Bouaké. Ils réclament 18 millions chacun au président de la république comme récompense pour avoir combattu pour son ascension au pouvoir. « Nous avons livré notre poitrine pour lui, c’est sur notre sang qu’il est assis. Ils nous a oublié. Beaucoup sont morts. On demande 18 millions par démobilisé. Soit ils nous payent, soit ils nous tuent tous », a déclaré S.D très amer. La gendarmerie et la police ont interpellé plusieurs et réussi à ouvrir les corridors hier nuit. Selon une source bien introduite l’affrontement a fait plusieurs morts.  Ce matin ils sont revenus à la charge et ont été délogés. Bilan: 19 démobilisés arrêtés et convoyés sur Abidjan ce matin à 11 heures. Plusieurs gendarmes de tous corps ont bouclé la ville. Il faut dire aussi qu’il n y a pas eu école ce jour a Bouaké, les enseignants étant en grève.

Les commentaires sont fermés.