JPOIR 2019/Le CESEC, un outil au service du développement de la Côte d’Ivoire

Par Brou François et Vouzo Zaba/afriquematin.net.

La première édition  des  Journées Portes Ouvertes  des  Institutions de la république (JPOIR 2019), qui se sont déroulées  du 22 au 24 juillet 2019 à Abidjan, ont été l’occasion pour le Conseil Economique, Social, Environnemental et culturel (CESEC),  de  révéler aux visiteurs, principalement les Ivoiriens, son rôle déterminant dans la dynamique actuelle de l’économie nationale.

L’ex Conseil Economique et Social, dont les attributions et les objectifs véritables n’ont  toujours pas été bien perçues par nombre d’Ivoiriens en raison de la quasi invisibilité de ses actions, vient, de s’ouvrir au public. Si la nouvelle dénomination de l’Institution, CESEC, au vue de l’ajout des  attributions  qui lui ont été conférées et la vision du Président Alassane Ouattara y sont  pour quelque chose, l’on ne saurait occulter le rôle prépondérant  joué par son président, Charles Koffi  Diby.

Le président Alassane Ouattara félicite le président du Cesec, Charles Koffi Diby

En effet, la  présidence  du Conseil Economique, Social, Environnemental et culturel n’a pas échue au hasard à cette personnalité de premier choix. C’est un technocrate chevronné dont les compétences ont été mises à profit, et ce,  aux plus hautes fonctions de l’Etat par les différents locataires du palais présidentiel d’Abidjan Plateau. Celui-ci, depuis sa nomination,  n’a eu de cesse   de donner à cet outil de développement la place de choix  qui lui revient dans la dynamique du développement impulsé par l’exécutif.

Le résultat du travail abattu minutieusement ces dernières années par le président Charles Koffi Diby, de l’ensemble des conseillers et son administration,  a été jaugé et bien apprécié par les visiteurs qui ont pris d’assaut le stand de l’Institution les 22,23 et 24 juillet 2019. Le CESEC, ses objectifs, mais surtout son apport véritable dans l’embellie économique actuelle de la Côte d’Ivoire ont d’abord suscité l’étonnement puis l’admiration.

Pour ce qui concerne les innovations de cette 11ème  mandature de l’Institution dont les actions majeures  lui ont values  des éloges de la part des visiteurs, c’est d’abord   le repositionnement national de cet outil de développement.

A cet effet, « CESEC magazine » et « les cahiers du CESEC »  sont régulièrement édités pour que le public soit au cœur des activités menées par l’Institution.

Au plan international, des accords de coopération bilatéral et multilatéral ont été signés en vue de mettre au même diapason  que les citoyens des pays développés, les attentes des Ivoiriens dans les domaines qui sont du ressort de l’institution.

 Ce sont, au niveau bilatéral, des accords  signés  avec de nombreux   présidents  d’institutions sœurs pour le  renforcement des acquis des faîtières dont ces institutions sont membres.

 Ainsi, les sujets liés à  l’immigration, au  défi du dialogue social, de  l’environnement et des questions  climatiques, à la révolution numérique et son impact sur l’avenir de l’humanité, à la question de la protection sociale, de l’emploi jeune et du travail, ont été des sujets de coopération au centre des préoccupation essentielles  du président  Charles Koffi Diby. Sur ces aspects, la rencontre  du président  du CESEC avec son homologue européen, Georges Dassis, le 31 janvier 2017, a été des plus fructueuses pour la Côte d’Ivoire.

En outre, il faut y ajouter le dynamisme du premier responsable en charge de cette importante institution  qui lui a valu son élection à la tête de l’Association International des Conseil Economiques et Sociaux et Institutions  Similaires (AICESIS).

Cet honneur fait à la Côte d’Ivoire, le 07 mars 2019, au travers du CESEC, à Curaçao dans les Caraïbes, est la preuve supplémentaire  de la reconnaissance du mérite d’un travailleur infatigable qui, avec l’aide de ses collaborateurs, a réussi à hisser cette institution à la place qui lui sied au sein des piliers incontournables du développement  de ce pays.

Cette  première édition des Journées Portes Ouvertes des Institutions de la Républiques (JPOIR 2019), initiée par  le Ministère en charge des Institutions de la république, a donc été salutaire pour le CESEC.

Longtemps placardé au rang des institutions de fin de carrières pour personnalités politiques par le citoyen lambda, l’ex-ministre de l’économie et des finances et ancien patron de la diplomatie ivoirienne a réussi à faire de cette entité, l’une des plus importantes  vitrines  de l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Ainsi, l’engouement des visiteurs devant le stand de l’Institution ne serait rien d’autre que l’intérêt nouveau qu’accorde le public en général et les Ivoiriens en particulier, à l’immensité de la tâche accomplie par l’actuelle mandature présidée par Charles Koffi Diby.

Enfin, si les résultats de ces Journées Portes Ouvertes des Institutions de la République, au titre du CESEC, sont des plus satisfaisants, cela est à mettre principalement à l’actif  du Président de la République de Côte d’Ivoire, son excellence Alassane Ouattara, qui, faisant fi du bord politique du président de cette prestigieuse institution,  lui  a reconnu les seules  compétences capables de relever les véritables défis qui redonneront  à la Côte d’Ivoire son lustre d’antan.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook