Imprudence/Un sous-préfet se fait voler plus de sept millions de Fcfa

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Que ne ferait-il pas un homme pour se satisfaire et satisfaire coûte que coûte ses besoins, tant naturels que charnels. Voici qu’un « commandant » vient de l’apprendre à ses dépens.

Le sieur, originaire d’une localité de l’Ouest du pays et âgé de plus d’une soixantaine d’années a été courcicuité  par une certaine Aminata Jennifer, une professionnelle du sexe. Selon koaci.com,  reste toujours inconsolable, des suites d’une virée nocturne, bien concoctée au préalable pour des moments romantiques. Ce sous-préfet à la retraite, ayant vendu la récolte de son champ d’hévéa à hauteur de 7 000 000 fcfa, et en partance pour Yamoussoukro pour suivre les travaux de construction de sa maison, a fait une escale à Bouaké. Le « bougnac » en poche et bien classé quelque part, l’homme, à peine met-il les pieds dans la capitale de la paix, demande à son neveu de lui trouver une chambre d’hôtel dans un coin discret pour y passer quelques jours sans toutefois omettre de signaler à son neveu, qu’il souhaiterait passer ce temps en de très bonnes compagnies. Aminata Jennifer, la dulcinée enviée sera la proie, qui à son tour fera une victime de taille en tailladant  dans la nuit du vendredi 09 novembre 2018, la mallette du « commandant ». Plus de sept millions contenus dans cette belle sacoche du sous-préfet disparaissent  de la chambre faisant le bonheur de cette fille, âgée d’une vingtaine d’années, qui s’est retranchée depuis le 12 novembre 2018 quelque part dans la  nature avec ce pactole de rêve.  En train de se la couler douce.

Les commentaires sont fermés.