Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Henriette Lagou, Présidente du RPC-PAIX/« Nous avons des hommes capables et prêts à servir la Côte d’ivoire »

Propos recueillis par Vouzo Zaba/afriquematin.net

En marge de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an à Henriette Lagou, présidente du  renouveau pour la paix et la concorde (RPC-PAIX), nous avons tendu notre micro à celle qui veut faire de l’idéologie centriste, le point focal de la politique de développement durable de la Côte d’ivoire. Entretien.

Des principaux axes d’actions  du RPC-PAIX pour  2019.

Notre parti politique a aujourd’hui sept (7) ans d’existence. L’heure n’est donc  plus à la tergiversation.  . Pour cette année, nous allons continuer l’implantation de notre parti sur toute l’étendu du territoire national, doublé  de la  mobilisation des militants pour les batailles de 2020. Nous avons des hommes capables et prêts à servir la Côte d’ivoire. Nous allons, par de pertinences propositions, participer au changement du cours des événements dans ce pays. Nous  engagerons  nos militants à faire de notre parti, l’un des plus importants de la Côte d’ivoire Nous  prônerons en outre  l’efficacité en vue d’optimiser nos actions.

Du  centrisme comme axe idéologique du parti.

Tous ces déchirements que vivent depuis nombre d’années nos concitoyens sont  dus  à l’extrémisme des uns et des autres. Le capitalisme à outrance,  le socialisme qui frise le communisme, les uns et les autres qui sont campés sur leurs positions et qui  malheureusement font fi de l’intérêt véritable de ce peuple dont ils disent porter la voix : C’est pour tout cela que nous  avons  décidé de faire de la modération et de la conciliation en vue de ne garder que ce qui est essentiel pour le peuple. Nous  prônons donc le juste équilibre qui a pour avantage de réduire considérablement les disparités que nous voyons de plus en plus dans nos sociétés : Un petit groupe très riche au dépend dune masse qui vit dans la précarité.

De la déconfiture  actuelle des  membres de la coalition au pouvoir depuis 2011.

Comme nous l’avions mentionné tout à heure, nous sommes des centristes. Ce qui nous évite de tomber dans les positions extrêmes que nous constatons malheureusement de plus en plus. Nous ne pouvons donc succomber ni à la violence verbale, ni à la violence physique. Nous ne pouvons qu’interpeller nos frères afin qu’ils  se ressaisissent pour donner toute la chance à la démocratie et à la paix pour le bonheur du peuple. Lorsque les opposants ne peuvent pas s’exprimer et lorsque ceux-ci le font sans égards pour les gouvernants, cela n’augure rien de bon pour le pays.

De la libération du président Gbagbo

Depuis le début de son procès nous avons toujours affiché une sérénité quand à sa sortie. Le président Gbagbo est un homme de cœur qui a toujours œuvré pour la population. Dieu ne pouvait pas permettre qu’il reste indéfiniment  en prison. La vérité a fini par triompher. Cette libération, nous en sommes convaincu, va apaiser l’atmosphère politique en Côte d’ivoire. Et c’est avec beaucoup de bonheur que la sortie de prison des uns et le retour d’exile des autres va considérablement décrisper l’atmosphère politique.

Aux populations ivoiriennes.

Nous disons à toute la nation ivoirienne, à nos pères, à nos mères, nos enfants, nos frères et sœurs qu’il y a une autre manière de faire la politique et que le  renouveau pour la paix et la concorde est une chance pour la stabilité de ce pays  et le bonheur de ses habitants. Nous avons toujours été honnêtes dans les actions que nous posons constamment. Que les populations s’apprêtent à accueillir nos caravanes. Nous sommes implantés dans plus de 17 régions qui ont bien accueilli notre idéologie basée sur le Centrisme. Et cette année,  nous comptons couvrir la totalité du territoire ivoirien au plus tard la fin du  mois de juin. Encore une fois, nous nous démarquons de cette façon de voir les choses qui exclu les autres et qui entraine les palabres que nous voyons régulièrement, une autre manière de considérer les choses qui ne frustre personne et qui est fait de manière inclusive. Pour terminer,  j’appelle les populations au RPC-PAIX, aux  côté d’une femme qui a décidé de s’impliquer pour le bonheur de ses concitoyens.

Facebook