ads bas

HAUT SASSANDRA : Inauguration de la pompe villageoise du village de Bribouo, après sa Réhabilitation

ads bas

Par Hermann ADEPO – Correspondant régional

Bribouo, village situé dans la région du haut Sassandra, précisément à 4 km de Daloa, a vu l’inauguration  de sa pompe à motricité humaine, ce  mercredi 29 mai 2019, après que celle-ci ait été réhabilité dans le cadre du projet gouvernemental de réhabilitation de plus de  21.000 pompes, et ce, sur toute l’étendu du territoire national.Bribouo

Le village de Bribouo a connu ce mercredi 29 mai 2019, une effervescence particulière. La présence dans ce village,  du ministre de l’hydraulique, Laurent Tchaga,  des  plus hautes  autorités administratives de la région du Haut Sassandra, des cadres de ce village avec à leur tête la notabilité conduite par le chef du village, étaient assez significative de l’évènement qui s’y déroulait : l’inauguration d’une  pompe à motricité humaine, outil essentiel au bien être des habitants.

Selon le premier responsable de l’Hydraulique, tout en abordant le point de la présentation du projet,  il  signifié qu’ « à ce jour, le taux de panne des pompes à motricité humaine est estimé à 40% soit 8500 pompes sur les 23000 que compte le pays et  dont les causes de dégradation sont  liées, entre autres, à l’âge des ouvrages, à la surexploitation des PMH et aux  problèmes de gestions et de maintenances par les communautés villageoises. ».  Et pour rassurer les villageois sur la qualité de l’eau issue de l’outil  réhabilitée, le ministre en a bu une gorgée, sous les applaudissements des populations présentes.Bribouo

 Il a par ailleurs  félicité tous  les acteurs du projet à savoir, le ministère de l’hydraulique (maitre d’ouvrage), l’ONEP (maitre d’œuvre délégué), la SODECI (entreprise adjutatrice du marché), le BNET (superviseur général du  ps. gouv), le corps préfectoral et les populations bénéficiaires.

 Il est à rappeler que le lancement de ce projet est placé sous le haut patronage du premier ministre, chef du gouvernement, ministre du budget et du portefeuille de l’état, Amadou Gon Coulibaly. Cette action, menée par le gouvernement pour faciliter l’accès à l’eau potable aux populations, est évaluée à plus de 15 milliards de FCFA.

Les commentaires sont fermés.