Groupement des partenaires politiques pour la paix (GP-Paix)/Trois membres seraient exclus pour indiscipline.

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

Trois membres du groupement des partenaires politiques pour la paix (GP-Paix) viennent d’être officiellement exclus pour, dit- on, indiscipline. Selon le communiqué de presse lu par  Rose Koné, Présidente du Rassemblement des verts ivoiriens ( Ravi) et coordinatrice par intérim du groupement, ce vendredi 5 juin dernier.

Luc Kromel Akpa, José Abel Guéde et Nangone Bi Doua Augustin, respectivement président de l’Alliance pour la démocratie en Côte d’Ivoire ( Adci), Parti ivoirien des droits authentiques (Pida) et Mouvement progressiste de Côte d’Ivoire(Mpci), à en croire le communiqué de presse du GP-Paix, seraient exclus pour indiscipline et manque de solidarité.
«  Ces présidents ont été complices de l’organisation d’une conférence de presse sans l’avis de la conférence des partenaires du GPL.ils se sont cru obligés d’insulter les membres et ont même vilipendé les principes du fonctionnement du GP-Paix ». C’est une substance de la déclaration de Rose Koné pour qui la conséquence est une sanction.  A savoir l’exclusion de ces membres de toutes les instances, l’interdiction de prise de parole ou de déclaration au nom ou pour le compte du groupement mais surtout le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire pour sa gravité.
Pour le GP-Paix, leurs anciens membres  ont choisi la défiance en s’étalant dans la presse et sur les réseaux sociaux. Tout en exprimant leur haine et aigreur contre leurs anciens collègues. Ce qu’il qualifie d’inadmissible.

Les commentaires sont fermés.