Grand-Bassam/Simone Gbagbo offre des vivres et non vivres à des sinistrés

 Par Kouassi Kouakou Alexis – Correspondant

L’ex-première dame a procédé à la remise des dons  de vivres et non vivres aux sinistrées de la crue du fleuve Comoé. La   cérémonie s’est déroulée ce 19 janvier 2019  à Moossou sous le préau en face de l’église saint Antoine de padoue à 8 heures. Ces dons sont principalement constitués de 147 sacs de riz, 294 bidons d’huiles et autres biens non consommables tels que les habits, les chaussures etc.

Un acte à saluer, surtout que chaque années, des milliers de familles, victimes des catastrophes naturels sous notre contrée se comptent par milliers. Et ce, sans que personne ne manifeste aucune once de compassion et de générosité à l’égard de  ces derniers. Combien de personnes ont entendu parler des sinistrés de la crue du fleuve Comoé dans la semaine du 05 octobre 2018 ?

Cest pour rompre avec cette tradition du silence et de l’indifférence  que  la native de la région, Simone Ehivet Gbagbo s’est livrée à cet acte de bienfaisance à l’égard des sinistrés aux fins de les soulager.

Elle a, en sa qualité de vice-présidente du parti FPI (Front Populaire Ivoirien), mandaté Diezon Bernard d’entamer une campagne de collecte de dons auprès des militants des fédérations du sud-Comoé pour exprimer son élan de solidarité envers ces sinistrés.

Les populations ont très favorablement accueilli cette marque de générosité et n’ont pas manqué d’exprimer leurs reconnaissances à l’égard de la bienfaitrice. Elles ont très majoritairement émise le vœu que de tels actes se multiplient dans l’optique de renforcer l’esprit de solidarité et d’entraide entre les peuples de Côte d’Ivoire.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook