Fraudes aux législatives et municipales de 2016-18: enfin les aveux de Touré Mamadou

De graves irrégularités avaient été dénoncées par de nombreux candidats et observateurs lors des élections législatives et municipales dernières mais le parti au pouvoir avait toujours déclaré le contraire, indiquant qu’elles se sont déroulées en toute transparence. Même la tentative d’hold-up de la ministre Affoussiata Bamba avait été expliquée comme une manipulation en vue de ternir l’image du RDR. Mais, 03 années après, les amis d’hier se sont tournés le dos et la vérité a commencé par surgir des langues, des aveux d’une extrême importance sont faits. Le Ministre Touré Mamadou, porte-parole adjoint du gouvernement en donne ici la preuve:

« Le débat se pose en termes de crédibilité. Voilà une dame qui était député, qui a fait mains et pieds au RHDP pour aller à Cocody, alors qu’on savait qu’elle n’avait aucune histoire avec cette commune. Elle a été battue à plate couture au détriment du RHDP. Elle a voulu frauder. Et dans cette tentative de fraude, que tout le monde a vu sur les médias et les réseaux sociaux, elle a voulu s’appuyer sur l’Etat, pour que l’Etat l’accompagne dans cette aventure. Chose que l’Etat a refusé. Donc, quand toi-même tu as été fraudeur et que l’Etat a refusé de t’accompagner dans ta tentative de fraude, tu n’es pas crédible à parler aujourd’hui de Commission électorale indépendante et des élections transparentes dans notre pays », a martelé le porte-parole du RHDP. Avant de faire remarquer que « les acteurs politiques seront tous consumés par leurs incohérences et leurs inconséquences politiques » (Touré Mamadou)

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook