FPI : L’ULTIME FAUX PAS D’AFFI N’GUESSAN par Hermann Aboa

“En politique chacun a son tempérament et sa façon de célébrer. J’irai saluer et apporter ma compassion à Simone Gbagbo. Retenez bien que moi je suis pas dans l’affichage, la récupération politique. Je suis dans l’action politique”…
En sortant ces mots pour justifier son absence à l’accueil de Simone Ehivet Gbagbo qui revient après plusieurs années de reclusion, Pascal Affi N’guessan croit certainement bien faire. Faire le choix d’une conference de presse en lieu et place d’une célébration avec ces “camarades”, c’est mettre fin définitivement à la camaraderie. Il vient de commettre l’erreur monumentale qui consacre son isolement choisi de la grande famille politique de Laurent Gbagbo. Oubliant que la legalité jurididique dont jouit le FPI qu’il dirige peut desormais être mise sur la table par un appel en justice. Et vue l’etat d’esprit actuel du regime d’abidjan qui profite plus ou moins de cette initiative d’amnistie imposée à Ouattara, il ne sera point etonnant que la justice redonne la legalité au camp Sangaré, officiellement celui de Simone Gbagbo, et mieux celui deLaurent Gbagbo. Affi Nguessan joue là sa derniere chance. Il n’est pas encore minuit.

H . A

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook