Football : le premier Africain noir du championnat de Belgique est décédé

Mort à l‘âge de 91 ans, l’ancien avant-centre belge originaire de RDC, Léon Mokuna est entré dans l’histoire comme le tout premier Africain noir à évoluer dans la première division belge de football. Non sans marquer des buts et des esprits.

Quand il faut parler du football de RDC, on pense très souvent à Ndaye Mulamba, l’unique joueur à avoir marqué neuf buts en une seule édition de la CAN (1974 en Égypte).

Pourtant, il y a dans un coin de l’histoire africaine, Léon Mokuna. Né en 1930 à Léopoldville (actuelle Kinshasa), à une époque précoloniale où tout (même sur le plan sportif) était embryonnaire, le jeune Mokuna ne tarde pas à s’illustrer grâce à une formation acquise au sein de l’AS Vita Club.

Au point d‘être surnommé « Trouet » pour avoir percé les filets adverses à deux reprises tant ses tirs étaient aussi bien puissants que précis.

En janvier 1955, le club portugais Sporting de Lisbonne en tournée en Angola voisin a vent des performances de Trouet et l’emmène au Portugal pour jouer en « Primeira Liga », championnat national de football de première division. En 11 matches seulement, il inscrit 19 buts.

La saison suivante il est renvoyé dans son pays natal pour des raisons jusqu’ici ignorées et intègre l’AS Vita Club de Léopoldville.

En 1957, il est recruté par KAA Gent en Belgique et devient le tout premier Africain noir à évoluer dans le championnat belge de football. Pendant deux saisons de suite, il est meilleur buteur du club de la ville de Gand.

Premier Noir dans l‘équipe nationale belge

Et Gent est loin de l’oublier. « Léon Mokuna était une icône du football gantois et sera toujours chéri par le club. KAA Gand est fier que Leon Mokuna ait été le premier footballeur africain en Belgique à être à jamais associé à notre club », peut-on lire dans un communiqué de la KAA Gent.
Ayant acquis la nationalité belge, Mokuna est aussi le premier Noir à intégrer l‘équipe nationale du Royaume. Mais il n’aura joué que deux matches dans l‘équipe des juniors.

En 1961, Trouet quitte KAA Gent pour Waregem puis brièvement Courtrai. C’est ici, suite à une grave blessure, il met fin à sa carrière.

De retour au pays natal après l’indépendance, Mokuna est entraîneur de l‘équipe nationale et perd lors de la CAN 1965 2-5 devant le Ghana et 0-3 face à la Côte d’Ivoire.

Suite à des « démêlés » avec le président Mobutu, il repart en Belgique à partir des années 1970. Jusqu‘à son dernier souffle.

africanews

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook