ads bas

Financement de la presse numérique / Le FSDP échange avec la délégation de l’UPL-CI

ads bas

Le Fonds de Soutien et Développement de Presse (FSDP) a échangé le vendredi 27 octobre 2017 dernier avec une délégation du Bureau Exécutif de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) conduite par son Président Nando Dapa sur l’éligibilité du secteur de la presse numérique au fonds au siège dudit fonds à Cocody Attoban.

« Le fonds est au service de la presse dans tous son ensemble pourvu que les postulants remplissent les critères d’octroi édités à cet effet », a expliqué à la délégation de l’UPL-CI conduite par son président Nando Dapa, le chargé de projet du FSDP, M. Abé. « Vous, membres de l’UPL-CI, pouvez en bénéficier. Car notre mission est de former, de développer la presse, de conseiller, d’accompagner les projets d’intérêt collectif des organisations professionnelles », a-t-il ajouté avant d’exhorter les entreprises de presse numérique qui ont une existence légale de plus de deux ans à produire leurs bilans d’exercice afin d’être éligible. Et, pour ceux qui n’ont pas encore une existence légale, à se conformer rapidement à la loi, si elles souhaitent un accompagnement de son institution.

Le chef de projet  a aussi présenté le fonds de garanti qui constitue de cautionnement aux entreprises de presse qui solliciteraient un prêt à l’effet d’optimiser leur affaires. Pour l’UPL-CI, cette séance de travail va lui permettre de booster ses activités et déboucher sur une véritable professionnalisation du secteur de la presse numérique. « Notre souci étant de contribuer à la professionnalisation de la presse numérique, nous partons, après ces échanges qui nous ont édifié sur le fonctionnement du fonds, et satisfaits », a soutenu Nando Dapa, juste après avoir remercié la direction générale du fonds pour la spontanéité avec laquelle, elle a accordé cette audience à son organisation. Pour cette séance de travail, la délégation de l’UPL-CI, en plus de son président, était composée de Jules Eugène N’da, le Secrétaire Général, de Benoît Kadjo, le trésorier et Adama Bakayoko, chargé des projets.

Source : UPL-CI    

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.