Un festival de noirs «interdit aux Blancs» organisé à Paris.

Le forum Nyansapo Fest, prévu du 28 au 30 juillet à Paris, se présente comme «afroféministe militant» et est consacré aux problèmes des femmes noires. Cependant, l’événément n’a pas prévu d’accueillir un public blanc. La maire de Paris Anne Hidalgo a de son côté demandé l’interdiction du festival.

Prévu du 28 au 30 juillet à Paris, le festival Nyansapo Fest se présente comme « afroféministe militant » et organise des conférences sur les problèmes des femmes noires, indique Le Point. À première vue, rien de choquant, mais la division de l’événement en plusieurs espaces séparés, dont certains sont réservés uniquement aux personnes noires, a indigné les représentants de la société française.

Qualifié de « terrifiant et désespérant » par le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) Alain Jacubowicz dans son commentaire pour LCI, le festival a également attiré l’attention du président du groupe du Front national dans la région Île-de-France Wallerand de Saint Just, qui a publié un communiqué très explicite à l’adresse de la maire de Paris Anne Hidalgo.

Wallerand de Saint Just souligne que la tenue du Nyansapo Fest est prévue dans des locaux municipaux. Selon lui, la maire de Paris doit s’expliquer. Anne Hidalgo a récemment réagi à la polémique autour du festival, en indiquant qu’elle demandait l’interdiction de l’événement. Elle a également ajouté qu’elle se réservait le droit de poursuivre ses organisateurs pour discrimination.

Sputniknews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.