Fatou La Suissesse :Une Ivoirienne dans la restauration à Lomé.

Par Justin Kassy/ Afriquematin.net

Propriétaire du Restaurant ‘’CHEZ FATOU’’,  celle qui va devenir une des références dans le  domaine de la restauration au Togo, précisément à Lomé, va désormais répondre du nom de  Fatou La Suissesse,  pour avoir longtemps  travaillé pour des Sociétés  suisse et française . Entre les deux pays, elle a préféré la Suissesse comme nom d’emprunt. Une option a priori pas gratuite car cette ivoirienne d’origine a adopté la citoyenneté suisse.

Fatou Dia à l’état civil, Fatou La Suissesse ne passe pas inaperçue dans les rues de Lomé, la capipal togolaise. Souvent, elle est accostée par des admirateurs : femmes, jeunes filles, enfants,  hommes, adultes, vieillards, etc.Fatou La Suissesse est une femme exceptionnelle. Titulaire d’un Master en Marketing Management, d’une Licence en Droit, Fatou La Suissesse, avec ce bagage intellectuel lourd, va opter pour la Restauration, une passion. A ce propos, dit-elle : «  J’ai travaillé pour certaines Sociétés françaises et Suisse. Un jour,  j’ai décidé de tout arrêter pour me lancer dans l’une de mes passions qui est la cuisine, la Gastronomie africaine ; en un mot la Restauration. Il faut dire que je suis Ivoirienne d’origine et Suissesse d’adoption qui a rêvé  et qui a des rêves

« Restaurant Lounge ». C’est le restaurant de Fatou La Suissesse. Un lieu gastronomique, un lieu de retrouvailles entre amis, un lieu de rencontres et d’échanges de la capitale togolaise. Il est situé en face de la BOAD, 2ème ruelle à droite, après le commissariat central de Lomé. Si à Lomé le « Restaurant Lounge » passe pour être un des lieux gastronomiques les plus prisés, c’est dû surtout certes la qualité de la cuisine. Mais il faut y ajouter l’accueil que le personnel féminin et masculin réserve aux clients.  Sans oublier le sourire attrayant de Fatou.  Tout cela, dans un ensemble de parure séductrice, dont elle a elle-même le secret.

LIRE AUSSI :   Voici l'artiste qui a gagné cette année 185 millions de dollars soit 109 milliards de FCFA

C’est vrai que le « Restaurant Lounge » se trouve au Togo, à Lomé. Mais les menus que présente Fatou La Suissesse comportent pour la plupart, beaucoup de plats ivoiriens tels que : la sauce  graine  agouti et escargot, foutou banane, gouagouassou, queue de bœuf fumée, djoumgbélé poisson fumé, sauce aubergine poisson frais, foutou ou riz, poisson braisé, poulet braisé, choukouya d’escargot, alloco, attiéké, frite d’igname.

Quand on voit le bagage intellectuel de Fatou La Suissesse, on est tenté de dire qu’avec un tel bagage, elle ne doit travailler que dans l’administration ou ailleurs et avoir un salaire conséquent. Mais Fatou a « décidé d’entreprendre quelque chose qui n’avait strictement rien à voir avec son bagage intellectuel. » Tout simplement « parce qu’elle a voulu  essayer quelque chose. » Aujourd’hui, cet essai a porté fruit. Fatou La Suissesse ne roule pas carrosse. Mais elle ne mendie pas son quotidien. Croyante qu’elle est ! Elle loue son Dieu chaque dimanche, chaque instant et ne manque pas de faire sa volonté pendant la journée. La réussite, on peut le dire tout net a souri Fatou La Suissesse. Mais il faut dire qu’auparavant, de mauvaises langues avaient cherché à la dissuader. Elle n’a pas tenu compte des préjugés. Elle a « foncé » ! Pour elle, « chacun est libre de ses choix et j’ai voulu être mon propre patron. » Quand on demande à Fatou La Suissesse si la restauration est son métier. Elle répond de toutes ses forces : « Ce n’est pas mon métier, mais ma passion. » Elle ajoute qu’elle n’a pas peur de la concurrence. Bien au contraire ! Pour moi, « le travail bien fait, c’est la clé de la réussite. »  Quant à la peur, indique-telle, « c’est une réaction, et  le courage est une décision.»

 

LIRE AUSSI :   Développement local : Les mutuelles de développement du département de Béoumi disent ‘’OUI’’ à Abonouan.