Document sans nom
AfriqueMatin TV Ivoire Dimanche La relève Dimanche Soir Guerres Info

Eglise catholique/Le pape François revigore l’unité des chrétiens

Le pape François a appelé ce jeudi à Genève les chrétiens à « l’unité » et à être « proches » de ceux qui sont persécutés au Moyen-Orient, les invitant même à aller « évangéliser » ensemble, à l’occasion d’un voyage éclair passé aux côtés des protestants et des orthodoxes. Le chef des 1,3 milliard de catholiques, plus célèbre porte-voix des chrétiens, avait accepté une invitation du Conseil œcuménique des Églises (COE), institution qui fête ses 70 ans et représente avec 350 églises membres quelque 500 millions de protestants et d’orthodoxes.

 Le rapprochement entre chrétiens est inscrit dans les préoccupations de l’Église catholique depuis seulement une soixantaine d’années et son concile Vatican II (1962-1965), qui avait appelé au respect mutuel entre religions et renoncé à proclamer l’Église catholique comme seule détentrice de la façon de vivre le christianisme.  Une goutte d’eau dans une histoire bi-millénaire marquée par des schismes, de sanglantes guerres de religions en Europe et des haines tenaces.

Les rapports désormais plus apaisés avec les orthodoxes et les protestants s’inscrivent dans le contexte d’une déchristianisation galopante en Europe ainsi que des persécutions ou attaques terroristes à l’encontre des chrétiens. Le pape François emploie régulièrement l’expression « œcuménisme du sang », en déplorant ces assassinats, sans faire de distinction entre catholiques, orthodoxes ou protestants.

 Le pape a ainsi salué des délégations chrétiennes des deux Corées, venues participer au 70ème  anniversaire du Conseil.  Le pape s’est dit également « préoccupé » par la réticence de la plupart des chrétiens à adopter un discours évangélique, à aller en « mission ». L’idée n’est pas de faire directement du prosélytisme, mais de présenter un visage « attractif » des enseignements de l’Église, a-t-il formulé.

Source : DC avec Afp

Facebook