Drogba, Davido, Kaaris… Les hommages à DJ Arafat se multiplient

Le chanteur ivoirien DJ Arafat, à Abidjan, le 16 octobre 2016.
Le chanteur ivoirien DJ Arafat, à Abidjan, le 16 octobre 2016.Issouf Sanogo, AFP

La mort à 33 ans du chanteur ivoirien DJ Arafat, star du coupé-décalé, a provoqué l’émoi dans son pays et dans le milieu musical. De nombreuses personnalités ont réagi sur les réseaux sociaux.

L’annonce de la mort accidentelle du chanteur ivoirien DJ Arafat, lundi 12 août, a provoqué l’émoi dans son pays. Des milliers de fans se sont rués devant la clinique des Deux-Plateaux à Abidjan, où il a été hospitalisé après son accident de moto. Quand son décès a été confirmé, c’est une grande partie de la scène culturelle ivoirienne, où la star du coupé-décalé occupait une place proéminante, qui lui a rendu hommage.

“On est tous sous le choc”, a témoigné Ickx Fontaine, producteur ivoirien et spécialiste du hip hop. DJ Arafat était “au top niveau depuis quinze ans et son premier tube ‘Jonathan'”.

Pour Ozone, un producteur de hip hop et animateur de télévision, le chanteur était “un monument de la musique ivoirienne”. “Il avait un charisme naturel. […] Il restera une force pour la musique ivoirienne et africaine”, a-t-il jugé auprès de l’AFP.

Serge Beynaud, l’autre grande star ivoirienne du coupé-décalé, a publié sur son compte Instagram une photo de son rival :

L’ex-footballeur international ivoirien Didier Drogba, en l’honneur de qui DJ Arafat avait composé la chanson “Drogba”, après la coupe du Monde de football de 2010, a aussi réagi :

Le président ivoirien Alassane Ouattara a rendu hommage dans la soirée à une “icône de la jeunesse et ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne” :

Alassane Ouattara

@AOuattara_PRCI

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Houon Ange Didier « DJ Arafat », icône de la jeunesse et ambassadeur de la musique et de la culture ivoirienne. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses fans.

Voir l'image sur Twitter
2 943 personnes parlent à ce sujet

Le rappeur français d’origine ivoirienne Kaaris, lui aussi né à Abidjan, a posté l’image d’une rencontre entre les deux stars :

La superstar nigériane et ambassadeur de l’afropop Davido a rendu hommage à “Yôrôbô”, l’un des autres surnoms d’Ange Didier Houon, aka DJ Arafat, dont les tubes avaient traversé les frontières jusqu’au Nigeria :

En France, le rappeur Mokobé, membre fondateur du groupe 113, a tweeté une photo de lui avec le chanteur :

#ONESTENSEMBLE

@Mokobe113

Rien ne sera plus comme avant , notre frère Dj Arafat 🇨🇮nous a quittés que son âme repose en paix , je suis attristé abattu je n’arrive même pas à y croire , une forte pensée pour ses proches sa famille et tous ses fans à travers l’Afrique et le monde

Voir l'image sur Twitter
Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook