Distinction/Des personnalités élevées au rang de docteurs et professeurs honoris causa

Par Keren Bossouma/afriquematin.net

Le samedi 23 octobre 2021 cinq éminentes personnalités œuvrant dans diverses domaines d’activités ont été intronisées Docteurs et Professeurs Honoris causa à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Le Docteur en Philosophie et éducation, Mme Pohann Berthe Odile brandissant fièrement sa distinction.

Docteur en Management et Développement, Zékré Agnini Jean-Baptiste, le Docteur Bio-Médecin chercheur Jean Yves Diamana, le Médecin-Général de Bridade Kouamé Akissi, le Docteur en Philosophie et éducation, Mme Pohann Berthe Odile et le professeur Grah Dogrou Joseph ont reçu leur titre de Docteur honoris causa et Professeur honoris causa par The Cypress International Institute University, basée au Texas, aux Etats-Unis.

Décernant ces parchemins aux méritants, le Professeur Jean-Baptiste Nielbien a fait savoir que ces diplômes sont délivrés à des femmes et à des hommes qui ont accompli de grandes choses à l’échelle nationale ou internationale.

 Il a également rappelé que « ces personnes qui ont été honorées sont des modèles dans leur domaine d’activités, des personnalités qui influencent leur génération, de manière positive. C’est donc une grande joie de célébrer ces éminentes personnalités qui ont fait leur preuve et qui ont ainsi glané des lauriers », a-t-il indiqué.

Le Médecin-Général de Brigade Kouamé Akissi, élevée au rang de Professeur honoris causa.

Au nom de ses condisciples, le professeur Grah Dogrou Joseph, par ailleurs diplomate de formation et spécialiste en relation internationale, a traduit la reconnaissance de ses pairs aux parents pour leur soutien. Il a remercié l’institution pour leur avoir fait confiance en les recevant en tant qu’étudiants et personnes distinguées.

Selon lui, qu’il y ait encore plus de docteurs et de professeurs qui puissent réfléchir sur le développement des communautés, des nations et partant de l’Afrique, « car l’Afrique a besoin de ses fils pour réfléchir et apporter de la valeur ajoutée à la vie des africains », a-t-il  souligné.

 Au terme de cette cérémonie, le Médecin-général Kouamé Akissi qui figure au nombre des lauréats s’est dit fière d’avoir été distinguée Professeur honoris causa en sciences militaire et en leadership chrétien, « c’est un sentiment de joie, puisque je me s’y attendais pas », s’est-elle exclamé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.