Développement local / Dr Kouassi Brice en fait son cheval de bataille à Didiévi

« Nous sommes en train d’ouvrir une page nouvelle de l’histoire de Diviévi. Une page d’espoir, de fraternité et de développement ». Ce fut le propos de Dr Brice Kouassi, paru dans les colonnes d’un confrère, à la veille de son investiture à la tête du Conseil Municipal de Didiévi. C’était en février dernier. Cette parole du maire de Didiévi que certains avaient vite pris comme du baratin lui donne raison au fil des jours de son mandat à la mairie de cette localité ivoirienne.

Elu en octobre 2018, Dr Brice Kouassi avait pris le pari de réaliser 30 actions majeures dans la noble intention d’améliorer le quotidien des populations de Didiévi. Parmi lesquelles la paix et la cohésion sociale entre les communautés, l’éducation, le développement social occupent une place de choix. En agent de développement soucieux du bien-être de ses « parents » il s’est aussitôt mis à la tâche. Avec son Conseil Municipal, Dr Kouassi a réussi à régler totalement le problème des enseignants bénévoles et vacataires dans les deux lycées de la ville depuis novembre 2018. Puis a procédé à la construction d’une école primaire et d’une cantine scolaire à l’EPP Bohi d’Attékro où il a partagé un repas de midi avec les écoliers (notre photo d’illustration). Faisant encore preuve de sa disponibilité et de sa grande proximité avec les populations de Didiévi. Avec son concept du développement endogène, une saine émulation s’observe aujourd’hui entre les mutuelles de développement et les coopératives agricoles. Un projet de société communautaire et noble fondé sur la mutualisation des forces intrinsèques qui a trouvé un écho favorable dans tous les villages de la commune de Didiévi. Les jeunes ne sont pas laissés pour compte dans cette marche vers le développement du maire Brice Kouassi. Un foyer des jeunes flambant neuf leur a été offert.

Pour ce qui concerne l’électrification, sur six villages non encore électrifiés à son accession à la tête de la mairie, deux d’entre eux notamment Zogrekro et Djanzo ont été mis sous tension le 9 février dernier. Concernant les routes, il y a eu du reprofilage et des ouvertures de voies. Tant d’actions d’envergures réalisées que l’on peut affirmer qu’un effort louable a été fait avec l’actuel maire de Didiévi.

Par ses actions concrètes en faveur du développement de sa municipalité, le maire Brice Kouassi a naturellement gagné davantage l’estime de ses administrés. « Nous croyons intimement et modestement que les populations de Didiévi, au-delà des clivages politiques, nous font totalement confiance en ce qui concerne les actions de développement local », s’est-il réjouit dans l’une des parutions d’un confrère.

JM TONGA

Les commentaires sont fermés.