Dépêche du jeudi 04 août 2022

Sélection de Masseu Tally(stagiaire) Afriquematin.net

CÔTE D’IVOIRE

Soldats ivoiriens détenus à Bamako: le ministre de la Défense a reçu les familles

Téné Birahima Ouattara, le ministre ivoirien de la Défense, a réuni ce mercredi à Abidjan les familles des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis plus de trois semaines. Ils sont accusés par Bamako d’être des mercenaires, mais selon les autorités ivoiriennes, ils allaient rejoindre la force onusienne au Mali.

Des mères, des pères, des épouses, des enfants… Les familles des 49 soldats militaires étaient donc représentées en nombre par leurs familles à l’état-major des armées. Le ministre de la Défense a souhaité les rassurer. « Vos frères, vos enfants, vos maris, n’ont pas du tout fauté. Ils y étaient dans le cadre d’une mission de soutien et je voudrais aussi vous rassurer [sur le fait] que vos soldats ont bon moral, sont traités dans les conditions normales. »

Le ministre a également assuré mettre tout en œuvre pour leur libération. Mais 24 jours après l’arrestation de leurs proches à Bamako, les familles n’ont toujours aucune nouvelle. Une attente insupportable pour Pascaline, petite sœur de l’un des soldats. « Je ne dors pas tellement ça me fait du mal, confie-t-elle. La nuit, quand je pense à lui, dès que je me réveille, je suis en pleurs. Son fils a eu le bac, on ne sait pas comment on va lui dire. Mon cœur saigne. »

AFRIQUE

À la Une/un nouvel épisode illustre les tensions entre la RDC et la Monusco

Le gouvernement veut expulser urgemment le porte-parole de la Monusco , peut-on lire dans Politico, qui détaille : « Le gouvernement, par le truchement du ministère des Affaires étrangères, reproche au porte-parole de la mission onusienne d’avoir tenu des propos « indélicats et inopportuns » à la base des tensions qui ont causé 36 morts parmi lesquels 32 civils congolais et 4 casques bleus de la Monusco au-delà de 170 blessés dans le Nord et Sud-Kivu. Le gouvernement estime que la présence de ce fonctionnaire de l’ONU en RDC n’est pas de nature à favoriser un climat de confiance mutuelle et de sérénité indispensable entre les institutions congolaises et la Monusco ».

Législatives au Sénégal/dans l’attente des résultats, publiés ce jeudi, chaque camp revendique la victoire

Au Sénégal, nouvelle joute verbale hier dans la nuit, à la veille de la proclamation des résultats officiels des élections législatives de dimanche dernier, qui est prévue ce jeudi après-midi à 17h (TU) au palais de justice de Dakar. Alors que le pouvoir comme l’opposition continuent de revendiquer la victoire, le score semble très serré pour déterminer quelle coalition aura la majorité à l’Assemblée nationale.

La suspension de la publication des résultats, prévue dans l’après-midi, c’est ce qu’a demandé Déthié Fall, l’un des leaders de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi. De quoi lui donner le temps pour examiner ses plaintes à la suite d’irrégularités et de fraudes qu’il a notées.

Burkina Faso/la famine menace la ville de Sebba, sous blocus jihadiste

Les habitants de la ville de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha, dans le nord du Burkina Faso, soumis à un «blocus» de groupes jihadistes depuis un mois, ont lancé un cri d’alarme, se disant menacés de famine.

Mali/une organisation peule dénonce des violences et des arrestations arbitraires ciblées

Alors que les autorités maliennes de transition démentent toute allégation d’exactions ciblées de son armée contre les Peuls du Mali et accusent ceux qui se risquent à évoquer le sujet d’inciter à la haine et de nuire à la cohésion du pays, l’organisation culturelle peule Tabital Pulaaku Mali fait part de son inquiétude.

Meurtres de villageois à Madagascar/des suspects abattus par les gendarmes

À Madagascar, les enquêtes continuent pour retrouver les auteurs d’un massacre perpétré vendredi dernier dans un hameau à 80 kilomètres de la capitale. Des bandits ont brûlé vif 32 personnes, barricadées dans leur maison, dont une quinzaine d’enfants. La gendarmerie a lancé des avis de recherche contre les présumés auteurs, toujours en cavale.

Trois suspects ont été abattus par la gendarmerie. Ces suspects ont tiré à bout portant sur les forces de l’ordre alors qu’ils étaient appréhendés. Il y a aussi 25 arrestations de complices, selon une source au sein de la gendarmerie nationale. Un premier déferrement au tribunal a lieu aujourd’hui. Les six cerveaux, eux, sont toujours en cavale et des avis de recherche ont été lancés.

Femmes violées en Afrique du Sud/les migrants illégaux pointés du doigt

En Afrique du Sud, un viol collectif, commis la semaine dernière contre huit femmes lors du tournage d’un clip près d’une mine abandonnée en banlieue de Johannesbourg, attise les colères. La question des migrants illégaux est de nouveau au cœur des débats, alors que des mouvements xénophobes secouent régulièrement le pays

Soldats ivoiriens détenus à Bamako/ le ministre de la Défense a reçu les familles

Téné Birahima Ouattara, le ministre ivoirien de la Défense, a réuni ce mercredi à Abidjan les familles des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis plus de trois semaines. Ils sont accusés par Bamako d’être des mercenaires, mais selon les autorités ivoiriennes, ils allaient rejoindre la force onusienne au Mali.

Des mères, des pères, des épouses, des enfants… Les familles des 49 soldats militaires étaient donc représentées en nombre par leurs familles à l’état-major des armées. Le ministre de la Défense a souhaité les rassurer. « Vos frères, vos enfants, vos maris, n’ont pas du tout fauté. Ils y étaient dans le cadre d’une mission de soutien et je voudrais aussi vous rassurer [sur le fait] que vos soldats ont bon moral, sont traités dans les conditions normales. »

EUROPE

En Italie/Recoaro Terme rêve d’une nouvelle jeunesse grâce aux fonds européens

L’Italie, premier pays bénéficiaire du plan de relance européen Next-Generation EU, dédie une partie de ses fonds à la redynamisation de villages abandonnés ou en déclin. Une enveloppe d’un milliard d’euros doit donner un coup de pouce à 250 villages. La plupart pourront obtenir un peu plus d’un million et demi d’euros. Quelques chanceux, un par région, ont droit à 20 millions d’euros. En Vénétie, l’heureux élu, c’est Recoaro Terme

Face à la sécheresse/les pays de l’UE appelés à réutiliser leurs eaux usées

Dans ce contexte de sécheresse et de manque d’eau un peu partout en Europe, tout le monde cherche des solutions. Ce mercredi 3 août, la Commission européenne a appelé les États-membres à faire des efforts pour le traitement des eaux usées et pour leur réutilisation dans le secteur agricole.

L’abstention/un enjeu pour les démocraties européennes

Un nouveau président pour la France. Emmanuel Macron réélu avec 58,54% des voix exprimées contre 41,4 pour la candidate d’extrême droite Marine Le Pen…. Des chiffres derrière lesquels se cache un chiffre record, celui de l’abstention : 28,2%. C’est presque 4 points de plus qu’en 2017 au second tour… et le niveau plus haut depuis 1969 ! Un mal français largement partagé par nos voisins européens, au premier rang desquels les pays d’Europe centrale, Léa-Lisa Westerhoff.

AMERIQUE

Cuba/le gouvernement va acheter des dollars au taux du marché noir

La Banque centrale de Cuba a annoncé que les banques et les bureaux de change commenceront ce jeudi 4 août à acheter des dollars à un taux de 120 pesos cubains par billet vert, le même que celui du marché noir, une démarche destinée à attirer les devises.

Pérou/le Premier ministre Anibal Torres, en poste depuis six mois, annonce à son tour sa démission

Le Premier ministre péruvien Anibal Torres a démissionné ce mercredi 3 août, aggravant un peu plus la crise politique au Pérou. A la tête du gouvernement pendant près de six mois, Torres est le 4ème Premier ministre à quitter son poste pendant la première année de mandat du président Pedro Castillo.

Anibal Torres était président du conseil des ministres depuis février dernier. Il a duré six mois à son poste, soit beaucoup plus que son prédécesseur Hector Valer qui avait renoncé après avoir été accusé par son épouse et sa fille de violences domestiques, quatre jours après son investiture.

À la Une/États-Unis, le Kansas reste un «îlot» du droit à l’avortement

Des femmes pleurent de joie en première page des sites internet du Washington Post et du New York Times. Un référendum qui faisait figure de test au niveau national, avant d’autres scrutins du même type cette année, avait lieu ce mardi pour restreindre ou non le droit à l’avortement, autorisé aujourd’hui jusqu’à 22 semaines de grossesse au Kansas.

Lors d’un référendum test dans cet État du centre des États-Unis, les électeurs ont massivement voté pour la préservation du droit à l’IVG, un peu plus d’un mois après la révocation par la Cour suprême de l’arrêt « Roe vs. Wade » qui garantissait ce droit au niveau fédéral. Contre toute attente, le Kansas, qui avait largement voté en faveur de Donald Trump lors des dernières élections présidentielles, a voté cette nuit à 59% pour préserver le droit à l’avortement.

Source : RFI