Décès d’Aboudrahamane Sangaré / Le FNDR rend hommage à un « Combattant de la liberté et de la Démocratie »

La disparition inattendue d’Aboudrahamane Sangaré, le  « Gardien du Temple », comme l’appelait ces compagnons de lutte dans la matinée du samedi 03 Novembre 2018 a endeuillé la Côte d’Ivoire. C’est toute la classe politique ivoirienne qui rend des hommages à l’ancien ministre des affaires étrangères de Laurent Gbagbo.

Le Président du Front National Démocratique et Réformiste (FNDR), Didier Brou a, dans un message, salué « la mémoire d’un combattant de la liberté et de la Démocratie » en Côte d’Ivoire et en Afrique.

Nous vous proposons l’intégralité de sa déclaration

« Le décès d’Aboudrahamane Sangaré, ce samedi 03 Novembre  2018 nous a profondément attristés. Je voudrais saluer la mémoire de ce combattant de la liberté, qui, en sa qualité de membre fondateur du Front Populaire Ivoirien (FPI), a contribué à l’avènement de la Démocratie en Côte d’Ivoire.

Ces dernières années, il a été une figure de proue de l’opposition ivoirienne. Incontestablement, la Côte d’Ivoire a perdu un de ses dignes fils, un grand serviteur de l’Etat et surtout un fidèle ami du Président Laurent Gbagbo.

Au nom du Front National Démocratique et Réformiste (FNDR), et en mon nom propre, je voudrais présenter les condoléances à sa famille biologique et politique.

Repose en paix Combattant !

Didier Brou

Président du Front National Démocratique et Réformiste (FNDR) »

Les commentaires sont fermés.