ads bas

Culture / Concours de beauté féminine : les présélections Awoulaba démarrent le 22 avril prochain.

ads bas

Par Jean Levry – Afrique Matin.Net 

Le comité Awoulaba Côte d’Ivoire (CACI) a lancé le concours de beauté féminine dénommé « Awoulaba » le vendredi 31 décembre 2017 au cours d’une cérémonie qui eu pour cadre le théâtre de la cité rouge de Cocody. La série des présélections débutent le samedi 22 avril prochain par la commune de Koumassi avant d’atteindre les autres communes du District d’Abidjan retenues par le CACI et l’intérieur du pays.

Placé sur fond de lutte contre le cancer du sein, l’édition de cette année s’annonce très alléchante, aux dires de la présidente du CACI, Mme Dahon, avec l’implication de plusieurs partenaires, acteurs du monde de la culture et des chefs traditionnels… L’association des chefs traditionnels à ca ét concours a justement été présentée par les organisateurs comme l’une des innovations majeures car ce sont eux les garants de la tradition et de la culture en Afrique.

Le concours de beauté Awoulaba est l’équivalent du concours Miss, basé sur des critères de beauté féminine propre aux africains. Ainsi, ce concours est parti de l’idée d’un ex-membre du Comité Miss Côte d’Ivoire (CACI), Pol Dokui qui a décidé dès 1987 d’organiser un concours pour promouvoir et valoriser la beauté féminine africaine selon les standards de la beauté africaine. Sont donc autorisées à concourir les femmes ivoiriennes âgées de 25 à 45 ans, ayant déjà connues la maternité et qui remplissent les critères définies par le CACI.

A noter que l’édition 2017 de Awoulaba est présidée par Dr Aka Aouélé, Président du conseil régional du Sud-Comoé et placé sous le signe de l’intégration africaine. En témoigne, les diplômes d’honneur décernés aux chefs de communautés CEDEAO vivant en Côte d’Ivoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.