Crise au Soudan : l’armée promet de respecter l’accord

Conspués il y a encore quelques jours, les hauts responsables du Conseil militaire de transition au Soudan sont célébrés comme des héros depuis l’annonce de la signature d’un accord de partage du pouvoir avec les civils.

Le vice-président du Conseil, le général Mohammed Hamdan Dagalo a appelé à l’unité nationale et a dit la volonté des militaires d’implémenter cet accord afin de sortir le pays de l’impasse politique dans lequel il est plongé depuis la chute d’Omar el-Béchir.

“Maintenant, nous vous promettons et à nos frères avec lesquels nous sommes tombés d’accord qu‘à partir de maintenant, nous allons aller de l’avant et joindre nos efforts et nous parler afin que nous soyons capable de faire avancer ce pays parce qu’il a les ressources qu’il faut ; et ces ressources sont entre nos mains. Nous devons les protéger et le pays a besoin de nos efforts pour aller de l’avant”, a déclaré le général Mohammed Hamdan Dagalo.

Les assurances du très contesté général Mohamed Hamdan répondent aux craintes émises par des experts peu après l’annonce de la signature d’un accord entre le Conseil militaire de transition et les leaders de la contestation. À l’exemple de l’International Crisis Group certains observateurs craignent que les militaires ne respectent pas les termes de l’accord.

africanews

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Comparer

Facebook