Côte d’Ivoire / Pour une dette de trois milliards réclamée, La Sodefor fait gazer les reboiseurs.

Fatime Souamée-Afriquematin.net

 

Le mercredi 26 septembre, a été un jour mouvementé au siège de la société de développement des forêts (Sodefor). Des reboiseurs ont effectué une manifestation de protestation contre le Colonel Sangaré Mamadou, directeur général de la Sodefor. Selon Nimlin Hilo Daniel, c’est environ trois milliards de FCFA, que cette institution chargée de la réhabilitation des forêts classées doit aux jeunes reboiseurs. Munis de pancartes, ils ont manifesté pour réclamer leur dû.

« Nous sommes des reboiseurs qui réalisons les travaux de reboisement et d’entretiens des parcelles de la Sodefor à travers des contrats.  Nous réalisons également des projets de cette entreprise avec notre propre argent, et c’est après la réalisation de ces travaux que les agents de cette société réceptionnent nos travaux. Voilà que nous avons fini d’effectuer ces travaux qui ont débuté en 2009, 2010, 2013 et 2014 pour d’autres ; et la Sodefor refuse de nous payer », affirme-t-il, la voix presque inaudible. Il poursuit : « On a entrepris plusieurs démarches, et on nous dit que les étapes sont en préparation. Aujourd’hui, nous évaluons cette dette à plus de 3 milliards de francs CFA. Et ce matin, nous sommes venus pour des négociations parce qu’on estime que nous sommes partenaires, mais en retour il n’y a pas eu de bonne nouvelle », nous révèle Nimlin Daniel.La Sodefor

Pour Adiko Robert reboiseur dans une des forêts classées à Koitienkro dans le département d’Abengourou, des courriers ont été transmis au ministère des Eaux et Forêts. Et comme réponse, la Sodefor est autonome ; « La Sodefor est une entreprise autonome avec un directeur général à sa tête. C’est le directeur général qui peut régler votre situation », aurait indiqué le ministre des Eaux et Forêts.

Le setting qui se voulait pacifique par les manifestants est allé au vinaigre. Un détachement, des agents des eaux et forêts a dispersé les reboiseurs, nous révèle Kouadio Konan venu de la forêt classée de Sangoué à Oumé pour ce sitting. Il affirme qu’un préavis de sitting a été déposé et que le directeur financier Sidibé Moussa, a demandé son annulation pure et simple.

Nos démarches entreprises pour entrer en contact avec la direction générale de la Sodefor sont restées sans suite. Nous y reviendrons.

assaltine@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.