Côte d’Ivoire/ Mévente du caoutchouc :Des plantations d’hévéa reconverties en vivriers.

Par Haidmond Kaunan/ afriquematin.net

Des plantations sont en pleine reconversion en Côte d’Ivoire. Certains plants d’hévéa sont coupés et remplacés par des cacaoyers et des vivriers.Quand on introduit dans d’autres des cacaoyers en dessous.Et ce, à cause de la mévente. C’est ce qui nous a été de constater dans le Sud-ouest ivoirien

« La plantation d’hévéa ne nourrit plus son homme. C’est des dépenses inutiles. Il vaut prendre son courage à deux mains pour arracher ces plantations pour ne serait ce que semer du maïs et du riz à la place.C’est ce que j’ai commencé à faire » propose Hie Tanguy,producteur dans le département de Tabou qui avait consacré ses bas- fonds à l’hévéaculture.
Cette déception liée à la mévente du caoutchouc a poussé Djiro  Takoyo,producteur dans le département de Meagui à également opter pour cette reconversion. ” Il vaut mieux faire des vivriers à la place des hévéa pour manger à sa faim. Nous avons fait l’erreur de faire l’hévéaculture dans les bas- fonds et il est mal acheté malgré les nombreuses dépenses. J’ai coupé mes hévéas pour semer mon riz et du maïs. ” argumente- t- il
Sery Kore,producteur d’hévéa dans le département de Soubre,lui n’a pas planté dans dans un bas- fonds mais en hauteur. Il a décidé de planter des jeunes plants de cacao en dessous des hévéas. ” J’ai mis des jeunes plants de cacao sous  les hévéas que je vais couper dans trois ans.Je n’ai plus le courage d’entretenir le champs ni de procéder à la saignée. ” se désole- t-il.

Facebook