Côte d’Ivoire : La révocation d’Adjara Sangare de la direction régionale de l’Agence Emploi Jeunes de Yamoussoukro, un règlement de comptes ?

Par Morrys Ouayou/ Afriquematin.net

Une ambiance triste a prévalu le lundi 11 Mai 2020 à la direction régionale de l’Agence Emploi Jeunes de Yamoussoukro. Le personnel est venu au travail avec ‘’la boule au ventre’’ et des pieds de plomb. La cause ? Adjara Sangaré Doumbia révoquée de son poste de directrice régionale, décision prise par le Ministre Mamadou Touré. Et c’est ce jour-là qu’en présence de ses ex-collaborateurs dont certains n’ont pu retenir leurs larmes, elle a effectué la passation de service.

La révocation d’Adjara Sangaré Doumbia paraît curieuse. Et cette décision donne des boules de froid dans le dos. Car, comment comprendre que la direction régionale de l’Agence Emploi Jeunes de Yamoussoukro soit classée 2ème sur les 20 Agences que compte notre pays, et démettre soudainement la directrice ? Qu’est-ce qui explique cette action expéditive ?

En Mars 2020, Adjara Sangaré Doumbia est élue présidente de la 2A Fesci- Rhdp, remplaçant Drigoné Faya, le poulain du Ministre Mamadou Touré. N’est-ce pas là la cause réelle de cette révocation ? Drigoné Faya est tout de suite nommé Conseiller Technique au Ministère de la jeunesse et de l’Emploi dirigé par Mamadou Touré. Ayant perdu l’espoir de s’accrocher à la présidence de 2A Fesci-Rhdp, et sachant qu’Adjara Sangaré Doumbia jouit d’une légitimité et d’une légalité de cette structure créée pour servir le Rhdp, il fallait tout simplement passer à l’acte. D’où cette décision qui pue un réel règlement de comptes.

« Chers ami(es), parents et collègues, je voudrais vous informer que je viens d’être révoquée de mon poste de Directrice de l’Agence régionale Emploi Jeunes de Yamoussoukro, par le Ministre Touré Mamadou, au motif de mon grand activisme politique, bien que mes résultats obtenus sur les 20 agences régionales nationales soient parmi les meilleurs.

J’exprime vivement ma profonde gratitude et ma reconnaissance au Ministre Sidi Tiemoko Touré qui m’a accordé sa confiance le 11 Septembre 2017 en me nommant à ce poste, au Président de la République Alassane Ouattara et au Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY qui avaient approuvé cette nomination. Je voudrais aussi dire merci au Ministre Touré Mamadou qui vient de me démettre du même poste, ce 11 Mai 2020 pour des raisons qui lui sont propres. Mes remerciements vont également à l’endroit des populations, des autorités administratives et politiques de Yamoussoukro qui, pendant ces 2 ans et 08 mois, m’ont témoigné leur franche collaboration. A mes ex-collaborateurs qui visiblement restent inconsolables, je voudrais vous dire que j’ai passé de merveilleux moments avec vous. Je vous exhorte à continuer dans le même élan avec une de mes sœurs qui vient de me remplacer. Enfin, je voudrais vous rassurer que mon engagement politique demeure plus que jamais intact et encore plus solide qu’avant. Merci du fond du cœur de votre soutien constant. Pour moi, l’aventure continue et Dieu est toujours au contrôle », s’est exprimé Adjara Sangaré Doumbia à Yamoussoukro, juste après la passation de service.

« Après la révocation d’Adjara Sangaré Doumbia du poste de Directrice Régionale de l’Agence Emploi Jeunes de Yamoussoukro, je me demande encore s’il s’agit bien là de celle qui a toujours choisi de demeurer dans l’élégance du silence, pour donner sens à son caractère réservé et à sa culture de la simplicité. De la Fesci au RHDP, sa trajectoire syndicale et politique ne souffre d’aucune ombre et laisse d’elle le souvenir d’une militante engagée, disciplinée et efficace. La dignité dit-on, ne se mesure pas à ce que nous recevons de la vie en termes de faveur sociale, matérielle ou financière. La dignité, la vraie, c’est la fidélité à nos principes, c’est le don de soi pour les causes que nous estimons justes. Et tous ceux qui n’ont pas compris cela ont fini dans le déshonneur. Si le terrain politique est comme je le pense le cimetière de la morale et de la vertu, alors Adjara Sangaré Doumbia est bien un oasis dans ce désert, dans ce milieu où le ‘’ m’as-tu vu ‘’, la cupidité et l’ambition démesurée sont monnaie courante. Elle fait partie de cette espèce rare qui croit encore qu’on peut réussir sans se renier. D’ailleurs, tous ceux qui comme moi ont le bonheur de la côtoyer, savent qu’il est tellement aisé de dire la vérité sur Adjara Sangaré Doumbia parce qu’au fond, elle est une personne vraie avec des sentiments vrais et un cœur vrai. C’est pourquoi, en dépit des obstacles du cheminement, on ne peut que souhaiter une juste récompense de cet engagement sans tâche et croire avec elle que ‘’ le meilleur reste à venir ’’ », a témoigné un de ses proches collaborateurs qui a choisi de garder l’anonymat.

Le Ministre Touré Mamadou n’a-t-il pas agi ainsi pour venger la cause perdue de son poulain Drigoné Faya ? Tout porte à croire que cette révocation est un règlement de comptes. Il faut noter qu’Adjara Sangaré Doumbia est Présidente de l’Uf-Rhdp Kabadougou et Folon, et Vice-Présidente du REFELCI, Réseau des Femmes Leaders de Côte d’Ivoire. L’aventure pour elle ne s’arrêtera pas à Yamoussoukro, quartier 220 Maison jaune, en face de l’IEP3. Elle continue. Et le meilleur reste à venir. Parce que Dieu est réellement au contrôle.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook