Côte d’Ivoire BEPC 2021/ Après les épreuves de physique et mathématiques, une autre erreur en histoire-géographie

Par Donatienne Konan (stagiaire), Afrique matin.net

En ce troisième jour de la composition au BEPC 2021 en côte d’ivoire, ce qui se passe est très touchant et alarmant, après l’erreur enregistrée aux épreuves de physique-chimie et de la mathématique, une autre erreur vient d’être perçue dans le sujet de l’épreuve d’histoire et géographie.

La lourde nouvelle a été éclatée sur les réseaux sociaux grâce à un enseignant qui a affirmé en détaillant que :« Il y a une erreur dans la consigne de l’exercice 3 de géographie. L’erreur porte sur la valeur de l’échelle données pour faire la représentation sur le papier millimétré. La consigne donnée est 1 cm pour 1000 tonnes. Il est impossible aux candidats de faire la représentation, suivant cette échelle parce que le papier millimétré lui-même fait 28cm en largeur ».

Tout de suite, des précisions on suivit : « l’exercice ne peut pas être traité sur un papier millimétré classique, à moins que l’élève ne prenne l’initiative personnelle de redéfinir la deuxième valeur de l’échelle à 1cm pour 10.000 tonnes ou même 2 cm pour 10.000 tonnes pour que la courbe soit plus visible » Cette erreur porte à trois, le nombre de bourdes au sujet du BEPC 2021.

La première portait sur des sujets hors programmes de physique –chimie, obligeant la Direction des examens et concours (DECO) de Marian Dosso, à annuler l’épreuve et à la reporter à ce mercredi. Mardi, c’est l’un des sujets de mathématique qui était hors programme.

Avec ces erreurs répétitives, les résultats médiocres des élèves, l’on peut affirmer que l’école ivoirienne va mal…

Face à cette réalité, le Ministère de l’éducation national et de l’alphabétisation, la DECO, la Direction de la pédagogie et de la formation continue (DOFC) et l’inspection générale de l’éducation nationale doivent redoubler d’efforts pour redorer l’image du système éducatif ivoirien.

 

Facebook