Contrôles de reçus et quittances/La DGI en guerre contre les contrevenants

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net avec sercom

Après la cérémonie de lancement de la campagne de contrôle des reçus et quittances de paiement des impôts et taxes par le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, la Direction générale des Impôts a procédé le lundi 16 août au lancement opérationnel de cette activité.

Le Directeur général Adjoint des Impôts M’bahia Bamba Maférima a présidé au lancement de l’opération de contrôle des reçus et quittances de paiement des Impôts et taxes. En présence du chargé d’études, Soro Soungari, représentant le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

L’adjointe de l’appareil fiscal a rappelé que cette opération consiste à vérifier l’authenticité des documents délivrés par les services des Impôts, « à l’aide de leur smartphone et d’une lampe conçue à cet effet, les agents commis à cette tâche seront chez les contribuables surtout les défaillants pour vérifier de l’authenticité et de la sécurisation des reçus et quittances qu’ils détiennent. Cet exercice se fait pour les usagers qui détiennent un reçu ou une quittance remis sur papier personnalisé », révèle-t-elle, et d’ajouter que « les usagers peuvent également s’assurer de l’authenticité des documents sur le portail e-impôts dans la rubrique « contrôle des documents » ou à e impots. gouv.c ».

Ainsi du 16 août au 15 septembre 2021, la direction générale des Impôts sous la houlette du Directeur général Ouattara Sié Abou, entend déployer des agents sur le terrain afin de mettre en pratique l’effectivité de cette opération.

Invitant ses collaborateurs à s’approprier cette campagne, M’bahia Bamba Maférima met-elle en mission ses collaborateurs en les exhortant à épouser un esprit de professionnalisme « car les atteintes et les résultats sont attendus par la haute hiérarchie », note-telle en présence des membres du groupe de travail chargé du contrôle desdits documents.

Pour cette campagne qui vise à lutter contre la fraude fiscale, à la falsification et sécurisation des documents de paiement des impôts et taxes, le représentant du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Soro Soungari s’est félicité de l’engagement pris par les responsables de la Direction générale des Impôts à combattre les contrevenants.  

Les commentaires sont fermés.