Congrès Constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo /Ambiance à la fois festive et solennelle à l’hôtel ivoire

Le grand retour en politique de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo est effectif.  De retour au pays depuis juin après 10 ans d’absence, Laurent Gbagbo lance ce week-end un nouveau parti politique.

Le rendez-vous, c’est ce samedi 16 octobre 2021. Et c’est au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody. Les assises du Congrès constitutif du parti de Laurent Gbagbo débutent dans quelques instants.

En attendant, ambiance festive et solennelle autour du palais des Congrès. Le temps est à l’accueil des délégués, des invités et de la  presse à l’entrée du hall du palais des Congrès. Des queues interminables. Le service d’ordre et de sécurité est mis à rude épreuve à  l’entrée du Hall mais aussi dehors sur la rue passant devant l’hôtel et menant à Blokoss. Ici, c’est le premier rideau de contrôle des entrées.

Alors que la plupart des  sympathisants du nouveau parti cherchent à  entrer dans le périmètre externe immédiat du palais, des jeunes font la fête. Ils chantent. Ils dansent. Ils vont vers Blokoss, reviennent. Ils vont vers le BNETD reviennent. A petites foulées. Les chants sont à la gloire de Laurent Gbagbo.

Deux tentes géantes sont installées dehors, l’une du côté du bâtiment de la tour du Sofitel Hôtel Ivoire. L’autre vers le parking côté Blokoss. Des écrans géants y sont installés. Y ont pris place de nombreux sympathisants et futurs militants. Ils ne sont pas délégués statutaires mais ils sont venus. Et ils sont plus nombreux que les 1600 délégués que peut accueillir le palais des Congrès. Ils vont suivre, sous ces tentes, les principaux actes qui auront lieu à l’intérieur. Tous les travaux devant se dérouler en plénière, ils ne rateront rien.

Tout se passe sous les décibels d’une sono impeccable installée entre les deux tentes. S’y trouvent aussi les services du SAMU et un autre service médical pour soulager sur place ceux qui auront des désagréments mineurs ou évacuer les cas graves.

Source: 𝗟a rédaction du congrès

Le titre et l’attaque sont de la rédaction

Quelques images du congrès

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.