ads bas

Burkina Faso – Procès putsch 2015

ads bas

– «Les gens veulent m’entendre dire que c’est le général qui a fait le coup d’Etat. Je dis non !
– J’assume, mais je ne peux pas dire que j’ai fait telle chose alors que non » (Gilbert Diendéré)

Le général Gilbert Diendéré a décliné la responsabilité des actes posés par des putschistes lors du coup d’Etat.

L’adjudant Jean Florent Nion, qui faisait partie des sous-officiers qui ont séquestré les autorités de la transition a déclaré lors de son audition que » ce n’est pas un groupe de jeunes, mais c’est le général Diendéré qui est responsable du coup d’État « .

« J’assume, mais je ne peux pas dire que j’ai fait telle chose alors que non. Je ne peux pas dire que j’ai donné tel ordre alors que je n’ai pas ordonné », a-t-il déclaré. Il ajoute que les gens s’attendent à ce qu’il dise que le coup d’Etat est du général Diendéré. « Ce que les gens veulent entendre quand je lis la presse, c’est que c’est le coup d’État du général, c’est lui qui a organisé », a t-il indiqué.

Lors du putsch, des militaires du RSP ont reçu chacun la somme de 1 941 000 francs Cfa en provenance de la Côte d’Ivoire, selon le parquet

Lors du putsch, la somme de 1 941 000 FCFA a été envoyée depuis la Côte d’Ivoire à des sous-officiers du RSP, notamment Jean Nion Florent, Moussa Niébé, Eloi Badiel, Adama Diallo. L’envoie a été effectué par Kadidia Ouattara, a précisé le parquet.

Mais cet argent était destiné à quoi ?, a demandé le parquet à l’accusé.

Le général de brigade Gilbert Diendéré dit n’avoir pas été mis au courant.  » C’est ici dans cette salle que j’ai eu les détails. Je n’ai jamais été mis au courant. Je n’ai pas su d’où provenait cet argent « , a-t-il rétorqué.

SOURCE:https://web.facebook.com/RadioOmegafmOfficiel

Les commentaires sont fermés.