Bonon : Le Maire Trazié Bi Guessan Alexis en guerre contre l’orpaillage clandestin et la vente illicite des terrains. 

Par Bernard N’DRI – Afrique Matin.Net Daloa

La salle  de mariage de la mairie de Bonon a abrité le samedi 26 août dernier la deuxième session ordinaire du conseil municipal de l’année 2017.  Et ce, en présence du sous-préfet de Bonon,  Zoumana Diomandé. À cette occasion,  le compte administratif de l’exercice 2016 du maire  a été adopté par acclamation par l’ensemble des conseillers municipaux de ladite mairie qui ont félicité le premier magistrat de la commune pour la gestion participative du budget de la mairie.

A son tour, le maire Trazié Bi Guessan Alexis s’est félicité du travail abattu par les agents municipaux et a promis réalisé les projets inscrits dans le budget triennal de l’année 2018-2019-2020 qui s’élève à 461 986 000 FCFA. Le conseil municipal a également adopté le budget modificatif n°1 de l’exercice 2017 qui est de 149 000 000 FCFA .

Les 17 projets de ce budget triennal annoncé ont été adoptés à l’unanimité. Ce sont entre autres la construction de 50 magasins , l’ouverture de la piste de la décharge publique,  le reprofilage  des principales rues de la ville,  l’équipement d’une salle d’hospitalisation , l’acquisition de matériel de bureau pour le service de la police municipale et de matériel informatique pour la brigade de gendarmerie,  la construction de trois classes à l’EPP Dabouzra et Blablata.

Au terme de cette cession, le maire Trazié Bi Guessan Alexis a remercié la population pour la confiance placée en lui : « Nous ne sommes pas venus à la tête de la mairie pour faire les palabres. Nous sommes venus pour réconcilier nos parents. »

Et d’indiquer que grâce aux nombreuses actions en faveur de la paix à Bonon, la tranquillité et la cohésion sociale sont désormais au rendez-vous : « aujourd’hui  Bonon est au rendez-vous avec le développement et tout cela rassure les opérateurs économiques qui viennent désormais investir à Bonon. », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il s’est  félicité de la venue de la poste à Bonon et a promis accompagner la poste dans sa mission en organisant des campagnes de sensibilisation et d’explication sur les activités de la poste qui, selon lui, est un instrument d’innovation.

En outre,  le maire a dénoncé le phénomène d’orpaillage clandestin et la vente illicite des terrains à Bonon.  Sur la vente illicite des terrains,  le maire dira :  « des personnes se mettent en association pour vendre des terrains. Ces ventes sont  source de problème et peuvent créer des conflits, si rien n’est fait. »  C’est pourquoi, Il a invité les différents acteurs à mettre fin à leur activité illicite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.