Bingerville-Municipales/La plate-forme politique conduite par Beugré Djoman déroule le rouleau compresseur

 Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

C’est aux environs de 10h que la campagne, qui s’étendra du 29 septembre au 11 octobre 2018 a commencé  sur toute l’étendue du territoire. Les  candidats  qui disposent  de deux semaines pour séduire les électeurs, auront à cœur de jouer leur va-tout, pour convaincre.

Lancée à l’espace Marina le samedi dernier, l’investiture du candidat  de  la coalition conduite par le maire sortant Beugré Djoman  a été l’occasion pour les populations et votants d’assister au déroulé du programme de celui qui a posé les jalons de la ville du futur que Bingerville deviendra d’ici peu. En présence des membres de cette plate-forme politique issue du Rhdp, composée du Rdr, du Mfa, de l’Udpci,  des chefs coutumiers, traditionnels, chefs des communautés religieuses, de militants de parti politique, d’électeurs,  Beugré Djoman annoncé aux invités qu’il est prêt à briguer  un autre mandat. A l’occasion, il a  défendu son «  bilan jugé positif », par la voix de   Sran Kouassi, l’un de ses colistiers.  Ouvrant la série des allocutions, le directeur de campagne, Aké Jean-Baptiste a souhaité «une campagne apaisée, participative, inclusive et démocratique », un appel vibrant à l’endroit des acteurs et des votants du Rhdp.

Donnant les conclusions de ses dix-sept ans à la tête de la commune, le candidat a rappelé « son résultat satisfaisant au vue des réalisations effectuées durant son mandat». Des quatorze priorités  annoncées, le volet infrastructures, dont la ville nouvelle, reste la primeur, « nous comptons bâtir la ville du futur, de la connaissance », a-t-il annoncé. Il a également cité  plus d’une centaine de Kms  de bitume dont ont bénéficié certains villages grâce à son lobbying auprès du Gouverneur du District d’Abidjan, sans oublier la classe sociale, notamment la jeunesse, les femmes et plusieurs projets d’envergure annoncés. Outre la cérémonie de lancement, le mouvement « collé-serré » a été mis  en marche, avec la visite aux différentes communautés et villages de  la circonscription. Ainsi le rouleau compresseur prend son envol.

LIRE AUSSI :   Panier de la ménagère, crise énergétique, etc./ le groupe parlementaire PDCI-RDA veut deux ministres au banc des accusés