ads bas

Bingerville-La ville du futur/ La touche Beugré Djoman fait sensation

ads bas

Par Brou François/afriquematin.net

La campagne électorale locale qui s’annonce à grands bruits  et prévue pour se tenir officiellement le 13 octobre 2018 prochain promet. Ainsi la commune de Bingerville, tenue de main de maitre depuis 2011 par Nestor Beugré Djoman, n’est pas en reste. Depuis les années 1975, avec  les magistrats qui se sont succédés à la tête de cette commune  qui à elle seule conserve les plus grands vestiges de l’histoire de la Côte d’Ivoire (Etienne Ahin, ensuite, Mme Aka Batlo Jeanne), cette cité historique  n’a cessé de croître. Outre sa fonction de localité dortoir, cette ville abrite diverses institutions scolaires et de centres de formation professionnelle. Longtemps stigmatisée par l’opinion à cause de l’hôpital national psychiatrique , avec aussi  le spectre « de cabano » qui hantait presque la quasi-totalité des Ivoiriens, Bingerville présente de nos jours un visage de ville  paisible où il fait bon vivre, L’artisan de toute cette transformation, l’actuel premier magistrat, Nestor Beugré Djoman, avec une maestria digne des plus grands bâtisseurs que compte de nos jours la Côte d’Ivoire moderne, n’est pas prêt à s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, la ville du futur, ce projet de grande dimension et d’envergure, dont les travaux ont déjà été entamés,   permettra à coup sûr de faire de la cité Alhobé un havre de paix. La touche « Djodjo » fait donc sensation et ce n’est que les prémisses.

 

 

Les commentaires sont fermés.