Bienfaisance/Une ex-danseuse exhorte les membres d’une association à la solidarité

Par Justin Kassy/afriquematin.net    

 « L’Association Arafat de France » œuvre pour la construction des édifices religieux musulmans en Afrique, et aide les familles les plus démunies, etc. Cette année, les membres décident de faire des dons afin de venir en aide aux familles en Afrique en vue de subvenir à certains besoins en ces moments de pénitence du mois de Ramadan.

  L’initiatrice Adja Fatou, ex-danseuse de la Diva de la musique ivoirienne Aicha Koné, a illuminé les shows, égayé les spectateurs, tant nationaux qu’étrangers dans les années 1980 et 1990 occupe une place de choix dans cette Association religieuse de bienfaisance.   Mariée et vivant à Montreuil, Île-de- France, en France, Adja Fatou « la Gazelle » a pris ses distances vis-à-vis du milieu du show-biz.

Présente sur le terrain, soit sur les antennes de radios en France, pour des émissions religieuses, ou marraine des événements à caractère humanitaire et social, elle se consacre désormais aux activités de bienfaisance au niveau de sa religion l’Islam.

 Pour le jeûne musulman de cette année 2022, il est demandé aux membres de « l’Association Arafat de France » de faire parler leur cœur pour permettre aux familles en difficulté, de faire le jeûne normalement, car Dieu est amour.