Autosuffisance alimentaire /Une plantation d’igname en version industrielle pour accroitre la consommation

Par Justin Kassy /afriquematin.net 

 Des Chercheurs qui cherchent, on en trouve, ils courent les rues. Pourrait-on dire !  Mais ceux qui trouvent ce qu’ils cherchent, sont rares, et on ne les rencontre pas à tout bout de champ. L’Ivoirienne Adjata Kamara, est une Chercheuse qui a trouvé ce qu’elle cherche. Suivons ensemble le résultat de ses recherches.

Adjata Kamara, active dans son laboratoire .

 « Une plantation d’igname en version industrielle », cette trouvaille semblerait bizarre dans l’esprit de certains puristes, mais Adjata Kamara a eu les résultats de sa politique de ses recherches. « Nous comptons réaliser en version une plantation d’igname industrielle, à partir de 2023 avec de jeunes partenaires Ivoiriens, opérant dans le domaine agricole », annonce-t-elle.

Ainsi Adjata Kamara, vient d’emboîter le pas, à l’illustre professeur Tahiri Zagré, de Bonzi, qui, dans les années 1970, dans la région de Yamoussoukro, avait réussi à mettre dans le circuit commercial, cette trouvaille.

De l’igname en poudre, mise en sachet vendue dans les Supermarchés du pays. On pouvait, en quelques minutes, avoir du foutou igname à sa portée, et le consommer avec la sauce de son goût. Le professeur Tahiri était devenu la fierté de la Côte d’Ivoire, et surtout, des Ivoiriens.

Encouragement à cette dernière tout en lui souhaitant tout le bonheur du monde. Une occasion pour la Côte d’Ivoire d’amorcer aussi et surtout, l’autosuffisance alimentaire.

LIRE AUSSI :   Côte d’Ivoire/ Enrôlement des électeurs Burkinabè : l’UPC évoque ses inquiétudes