Assemblée générale ordinaire de la MUGEF-CI(Décembre 2020)/ Quatre résolutions majeures adoptées dont le renouvellement gratuit des Cartes Uniques et Intelligentes expirant en 2021.

Par Vouzo Zaba/ Afriquematin.net

L’assemblée générale de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI), réunie en session ordinaire a adopté  quatre (4) résolutions majeures, le mardi 22 décembre 2020,  à l’auditorium ‘’Adiko Niamkey’’ de la bourse du travail d’Abidjan-Treichville.

Kouamé Memin Komoé,PCA de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI
Kouamé Memin Komoé, PCA de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI)

Quitus pour  mener des démarches en vue du  baptême de l’immeuble abritant le siège principal de la MUGEF-CI, du nom de l’ex administrateur, Feu Adiko Niamkey, renouvellement à titre gratuit des Cartes Uniques et Intelligentes venant à expiration en 2021, budget prévisionnel de l’exercice 2021 qui s’élève à environ trente-six (36)milliards de FCFA et la mise en place d’un processus électoral visant le renouvellement, en 2021, des instances de cette mutuelle sont les résolutions qui ont été adoptées au terme de cette assemblée générale ordinaire.

Pour ce qui concerne la résolution relative au processus électoral de 2021, il a été mis en place un comité préparatoire ad hoc du processus électoral  à l’effet du renouvellement des organes et qui se compose comme suit : Kouamé Mesmin Komoé,  PCA, Président ; Coulibaly Mabro, général divisionnaire, membre du conseil d’administration ; Kouadio Bhegnin N’Goran, commissaire divisionnaire à la retraite, membre du conseil d’administration, un délégué représentant chaque famille d’emploi en dehors des délégués des collèges électoraux de la fonction militaire et des personnels de la police nationale. Le Comité Electoral National (CEN), chargé de la conduite du processus électoral sera composé d’un préfet hors grade qui en assumera la  présidence, assisté par un magistrat hors hiérarchie, d’un  représentant des six familles d’emploi composant l’assemblée générale, en dehors des collèges électoraux de la fonction militaire et des personnels de la police nationale, et d’un membre du comité préparatoire ad hoc. Il est à préciser que les membres du CEN ne peuvent se porter candidat pour être délégué à l’assemblée générale. En outre, ce processus électoral  autorise les collèges électoraux de la fonction militaire des personnels de la police nationale à désigner leurs représentants au sein  des organes selon un mode propre à ces collèges.

Mais bien avant la tenue des assises de cette assemblée générale, le Président du Conseil d’Administration(PCA) de la MUGEF-CI, Kouamé Memin Komoé a, dans son intervention, énuméré les acquis de cette mutuelle à l’approche de la fin de sa mandature. Ce sont, entre autres, l’accès aux prestations de la celle-ci aux fonctionnaires stagiaires et à ceux en attente de leur premier mandatement, un immeuble de quatre (4) étages en finition au plateau, un ensemble immobilier de cent(100) appartements de standings à la riviera abatta, deux (2) villas à Soubré, deux (2)autres à Daloa, une villa à Yamoussoukro et un immeuble à Bouaké. A côtés de ces acquisitions dont il atteste la pleine propriété, il a mentionné  l’ouverture de l’agence de Cocody et celles de Dabou, Sassandra, Bongouanou, Abobo, Koumassi et Yopougon qui sont en cours. Pour ce qui concerne la Mucrefci, il affirme qu’elle est une référence dans la Zone CEDEAO avec l’ouverture d’une agence à Bouaké et celle de Daloa qui suivra.  Aussi, a-t-il souligné la copropriété de la clinique Hôtel médical Saint Nicholas de la riviera bonoumin d’avec la MUGEF-CI et cette même copropriété d’avec  la clinique les Oliviers à Yopougon qui est en cours de finalisation. Enfin, il a terminé ces énumérations par  le centre optique mutualiste (COMCI), le plus performant du genre en Afrique, selon le PCA de cette mutuelle et le  service Médical des Fonctionnaires (SMF) qui fonctionne désormais légalement.

Faut-il rappeler que le premier responsable de la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI), Kouamé Mesmin Komoé , ne sera pas candidat  a sa succession, lors du renouvellement des instances de cette mutuelle, en 2021.

 

Facebook