Arrêtés en Tunisie alors qu’ils préparaient l’indépendance, des dizaines d’Ivoiriens en Danger de mort en Libye: que fait le gouvernement Ivoirien?

Par Michel Mangou-Afrique Matin.Net

Ce sont des dizaines d’Ivoiriens vivant en Tunisie arrêtés par les autorités tunisiennes et conduits dans le désert libyens qui lancent un appel de détresse.

“Des hommes en uniforme ont arrêté samedi 3 août à 10 heures du matin, dans une maison de Sfax, 36 migrants ivoiriens dont onze femmes, l’une d’entre elles enceinte et 3 nourrissons, sous prétexte qu’ils s’apprêtaient à une migration clandestine”.

C’est la version officielle donnée par les autorités tunisiennes battue en brèche par les organisations de droit de l’homme de ce pays qui ont accès à ces personnes. En effet, il s’agit de personnes ayant été regroupées en vue des préparatifs de la fête nationale ivoirienne du 7 août 2019.

Ce ne sont donc pas des migrants. Ces Ivoiriens ont été jetés dans le désert libyens où sévissent les groupes armés et esclavagistes de tous bords, sans couvertures et sans vivres.

Cependant, les autorités ivoiriennes restent sans mots devant le drame de leurs ressortissants, durant la fête de l’indépendance qui se tient ce jour. Vivement que des mesures urgentes soient prises pour évacuer ces personnes de la Libye.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook